En 1901, ces photos fascinèrent le monde

0
1530

Depuis la création de l’État d’Israël, la grande majorité de la population juive du Yémen a émigré vers l’État juif. Un demi-siècle avant l’indépendance, un jeune Juif allemand, Hermann Burchardt, poursuivant ses deux grandes passions, la photographie et l’ethnographie, fut le premier à documenter la vie juive au Yémen.

Publiées la semaine dernière par Haaretz, les photographies qu’il avait envoyées en Allemagne sidérèrent les Juifs européens et le monde.

Le voyage de 1901 de Burchardt fournit au public occidental la première documentation sur l’antique communauté.

Il s’agissait cependant d’une aventure orientaliste d’un type très particulier: une minorité religieuse exotique étudiée et documentée par un membre éloigné de la même tribu ! Et les lecteurs juifs d’Ost und West furent particulièrement préoccupés par la question de savoir si c’est à cela que ressemblaient nos ancêtres et si ces Juifs avaient conservé les antiques coutumes juives plus authentiquement que nous.

La curiosité populaire fut tellement excitée que les photographies de Burchardt  furent même imprimées en cartes postales.

Burchardt  perdit la vie en 1909 dans les déserts du Yémen, dans le massacre du convoi du consul italien qu’il escortait par des pillards.

 

LIRE  L’Arabie Saoudite envoie un message aux musulmans: “Personne ne peut nier la Shoah !”

Aucun commentaires

Laisser un commentaire