29% des malades du virus en Israël l’ont attrapé dans des synagogues et autres…

0
166

Yedioth A’haronoth

illustration : Pr Grotto, aux côtés du ministre actuel de la Santé, le rav Litsman

29% des malades de corona en Israël ont contracté des synagogues ou des institutions orthodoxes…

Les données publiées par le Centre national d’information et de connaissances sur le virus corona montrent que près d’un tiers des malades ont contracté des institutions religieuses. Les meilleurs endroits pour la contagion : hôtels, magasins, maisons de soins, infirmiers et dortoirs pour enfants. Un fonctionnaire du ministère de la Santé: « L’objectif – revenir à la routine d’ici la fin de Pessa’h »

29% des patients de Corona en Israël ont contracté des synagogues ou des Yechivoth. C’est selon les données publiées mardi par le Centre national d’information et de connaissances sur le virus corona. La segmentation des données montre que le nombre d’infections de synagogue est en moyenne de 3,11.

Dans un cas, pas moins de 17 personnes ont été infectées à la suite d’une prière dans une synagogue.

Nombre de malades en Israël: 1 656, dont 31 dans un état grave

Tsahal se prépare à une fermeture générale: des bataillons novices seront affectés à chaque district de police

Crise de Corona: plus de 600 000 nouveaux chômeurs

La ministre Hothovéli séjournait à côté d’un malade de corona – et est rentrée en isolement cellulaire.

Outre les synagogues et les yechivoth, les principaux endroits pour les infections du au corona sont les restaurants (12% des personnes infectées), les supermarchés et les magasins (7% chacun), les cliniques (5% des personnes infectées) et les maisons de soins infirmiers (3%). Le système éducatif et les dortoirs, chacun avec 3% des patients, figuraient également sur la liste des lieux à éviter.

LIRE  Immigration, droit du sol, multiculturalisme: l’Italie découvre les débats français

Il est également apparu que 2% proviennent de club, 2% de salles d’événements, 2% de centres commerciaux, 2% au mouvement des jeunes, 1% aux urnes de vote, 1% aux réunions, 1% au mikva, 1% au gymnase et le reste ailleurs.

Le vice-secrétaire à la santé, le professeur Itamar Grotto, a déclaré à midi que les restrictions imposées au public étaient obligatoires du fait de la propagation du virus. « Seuls les services médicaux, alimentaires et médicaux resteront ouverts et les éléments essentiels nécessaires pour les soutenir – électricité, eau, etc. » La position du ministère de la Santé sur la question est claire – cela peut sembler une étape radicale, mais je pense que les magasins d’alimentation doivent également être fermés et certaines portions publiques peuvent être nécessaires, mais cela nécessite beaucoup d’infrastructures. « Il a déclaré que les mesures avaient pour objectif de réduire la morbidité afin de ramener le public à la normale. Après Pessa’h.

Grotto a expliqué que l’augmentation du nombre de malades ces derniers jours est due à davantage de tests effectués – et aussi que les patients qui sont maintenant découverts sont des personnes qui ont été exposées il y a 10 à 7 jours. Ainsi, dit-il, ce n’est qu’après une période similaire de directives plus strictes qu’il sera possible de voir si la morbidité en Israël sera affectée.

L’hôpital d’Ichilov prépare un service spécial pour les patients atteints de coronavirus: « Les étapes sur lesquelles nous avons travaillé entre-temps et doivent être prises en considération et réfléchies au processus de sortie, c’est-à-dire combien de temps les restrictions seront et comment nous les éliminerons progressivement », a déclaré Grotto, expliquant: « Pour ouvrir ce qui a été fermé jusqu’à présent, il n’y a aucune promesse absolue que cela se produira, cela peut sembler être un pourcentage élevé de morbidité, mais c’est notre ambition ».

LIRE  Ces «Schindler» russes ayant risqué leur vie pour sauver des Juifs durant la Shoah

Le chef de la santé publique, le professeur Sigal Sadecki, a déclaré ce matin dans une interview accordée au studio Ynet que le ministère de la Santé « tient compte du fait qu’il pourrait y avoir quelques vagues nouvelles » du virus Corona. Il a dit qu’à ce stade, le nombre de patients dans le pays était sous contrôle – mais « seul l’isolement peut nous aider ici », a-t-ilprécisé.

Tsahal se prépare à imposer une fermeture générale

Bien qu’aucune décision n’ait encore été prise d’imposer une fermeture complète, Tsahal se prépare à ce que la main-d’œuvre travaille en coopération avec la police en temps réel.

Selon les plans, l’armée affectera un bataillon des FDI à chaque district de police dans la première phase.

En outre, les FDI se préparent également à imposer une fermeture en Judée-Samarie s’il en est ainsi décidé, et le porte-parole des FDI a clairement indiqué que l’armée évitera la fermeture directe par les soldats – et l’autorisation légale sera donnée à la police. « Il est peu probable que les soldats soient armés dans ces missions », a déclaré le porte-parole des FDI, le général de brigade Hedy Silberman.

Le Home Front Command a recruté environ 1 000 officiers de réserve dans les unités de liaison des autorités locales pour assurer une assistance efficace aux populations plus âgées, si et quand, principalement en nourriture et en médicaments. « Nous élargissons les missions de Tsahal grâce à une assistance civile », a noté le porte-parole de Tsahal.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire