41 % des personnes décédées au cours du mois passé n’étaient pas vaccinées

0
56

Bien que leur part dans la population ne soit que de 12%. Le taux de non vaccinés depuis le grand mois d’août, d’après les données recueillies par le ministère de la Santé, il y a une diminution significative du ratio de décédés.

Be’hadré ‘Harédim – Photo : Flash 90

41% de ceux qui meurent de Corona depuis début août n’ont pas été vaccinés du tout, même si on estime que leur part de la population n’est que d’environ 12%. Cela a été publié ce matin (mercredi) dans l’émission « Haboker hazé ». Les données publiées par le journaliste sanitaire Dikla Aharon montrent que depuis le début de la troisième campagne de vaccination, la moitié des personnes décédées ont été vaccinées avec deux doses et seulement 7% ont reçu la dose de rappel.

Les données montrent également que lors de la dernière vague de morbidité, le rapport entre le nombre de personnes positives et le nombre de décès était significativement inférieur à celui des vagues de morbidité précédentes : 0,28 % des personnes vérifiées à Corona sont décédées, tandis que dans la troisième vague de morbidité, le rapport était deux fois et demie plus élevé. Dans la deuxième vague de morbidité, le ratio était plus élevé à 0,85%.

Des experts en santé publique ont déclaré à Here News qu’il est possible qu’au cours de la quatrième vague, davantage d’Israéliens aient été testés et qu’il y ait donc plus de détection de maladies latentes, et qu’au cours de la quatrième vague, beaucoup plus d’Israéliens soient vaccinés et donc sur un certain nombre de personnes infectées par le virus – moins de personnes seront atteintes sérieusement et mourront.

LIRE  Décision des ministres: fermeture d'Elad et des zones orthodoxes de Tibériade

Le Pr Eran Segal de l’Institut Weizmann dit que suite aux données, plus les gens sont vaccinés à la troisième dose, la quatrième vague devient une vague de non vaccinés et environ les deux tiers des patients qui sont dans une situation difficile ne sont pas vaccinés, même si leur part de la population est sept fois plus petite. Segal a déclaré à Here qu’en septembre seulement, environ la moitié des personnes décédées n’étaient pas vaccinées.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire