Découverte d’un sceau du roi Ezéchias

0
1027

Une découverte rare a été effectuée récemment : une empreinte de sceau du roi Ezéchias. Cette pièce a été retrouvée dans le Ophel, cette colline située au sud du mont du Temple à Jérusalem, occupée par les ruines de la cité de David.
Dr Eilat Mazar, qui a présenté cette pièce au public, a précisé que l’on avait déjà identifié de tels sceaux dans le marché d’antiquité depuis les années 90, mais en général, le sceau du roi comportait l’image d’un scarabée. Or, là, il arbore un soleil avec deux ailes dirigées vers le bas, et deux signes de Ânkh, dont, finalement, on ne sait pas tellement la signification. Ils étaient fort utilisés en Egypte. Pour les historiens, le sigle a changé au retour à la santé du roi Ezéchias, après sa grave maladie, mais cette thèse n’est pas évidente. De fait, ces signes semblent passablement inspirés du monde païen égyptien, alors que le roi Ezéchias était considéré comme totalement engagé sur le plan du respect de la Tora (cf. Melakhim/Rois II,12,4).

En tout cas, le texte porté sur ce sceau est très clair : « A ‘Hizqiahou (Ezéchias) fils de A’haz, roi de Yehouda ».

Cette bulla a été retrouvée dans un immeuble royal, qui servait de dépôt alimentaire à Jérusalem – ce bâtiment faisait partie d’un ensemble d’autres, formant une sorte de quartier administratif du temps des grands rois juifs. « Preuve est de l’activité juive dans cette partie du pays à cette époque », précisent les archéologues, car, pour eux, rien n’est démontré – et certainement pas les versets explicites du Tanakh, mentionnant la présence du prophète Yechaya’hou aux côtés de ce roi, qui deviendra son gendre…

LIRE  Licencié pour avoir exprimé son soutien au Hamas

fouilles

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire