Erdogan contre Macron, en des propos révisionnistes

0
22

Par Shraga Blum – Iphinfo

S’en prenant directement et nommément au président français, Erdogan a rajouté : « Les responsables européens doivent dire ‘stop’ à la campagne de haine qui est dirigée par Macron ».

Des propos qui sonnent agréablement aux oreilles des nombreux réseaux islamiques turcs qui tissent méthodiquement leur toile en France, à l’image de la confédération Millî Gorus qui dispose déjà de plus de 600 mosquées en Europe dont 71 rien que dans l’hexagone. On se souvient de la phrase annonciatrice prononcée par le président turc en 2002 : « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats ». A l’époque, cette phrase, reprise d’un théoricien du nationalisme turc Zia Gokalp (1876-1924), n’avait pas été prise vraiment au sérieux, comme c’est souvent le cas avec les dirigeants totalitaires.

LIRE  Comment l’Education nationale noie la haine des Juifs dans la lutte contre les discriminations

Aucun commentaires

Laisser un commentaire