Se raser durant l’Omer, dans l’armée israélienne ?

Se raser durant l’Omer, dans l’armée israélienne ?

2
137

Tsahal oblige les soldats religieux à se raser malgré le compte de l’Omer ?

Dans le 50e bataillon de la brigade de Nahal, un ordre a été émis selon lequel tous les soldats doivent se raser, même pendant l’Omer : religieux, traditionnalistes et laïcs. Cela contraste fortement avec les ordres militaires, selon lesquels les religieux et les traditionalistes ne seront pas tenus de se raser ou de se faire couper les cheveux pendant les jours de l’Omer, cela a été rapporté pour la première fois sur le site Kikar haShabbat.

Un des soldats du bataillon a dit qu’il voulait «garder cette année l’Omer comme chaque année, mais ils ne me laissent pas, ils me disent de me raser, que je n’ai pas d’exemption de barbe religieuse, et quiconque n’a pas d’exemption de barbe religieuse doit se raser».

Un autre combattant affirme que la décision de ne pas accorder une  exemption de l’Omer a été prise au sein du bataillon à la dernière minute «il n’y a pas eu de véritable enquête, pour qui cela importe et pour qui cela n’a pas d’importance»…

De nombreux soldats invoquent la discrimination, tandis que dans d’autres unités, l’exemption de l’Omer est facilement accordée. «Je garde une tradition, j’avais aussi une ancienne exemption religieuse, et ils me l’ont enlevée parce qu’ils ont changé les règlements qui auraient besoin d’en savoir un peu plus sur le judaïsme et d’en tenir compte…

Alors maintenant, ils ont également supprimé l’exemption de l’Omer, et discriminent entre les compagnies de combattants».

Pas de réponse du porte-parole de Tsahal depuis la publication de l’article.

LIRE  Jérusalem : deux familles israéliennes agressées dans leur nouvelle maison dans la vieille ville

JForum ‒ Infos Israel-news

2 Commentaires

  1. Le mieux a priori est d’être prévoyant, et de commencer le service militaire avec une barbe. Mais dans ce cas, il doit être possible de désobéir en faisant attention de mettre en avant l’affirmation que l’on ne contrevient pas à un ordre. « Tu refuses de faire ceci? » « Je ne ferai pas ceci. » « Donc tu refuses un ordre? » « Non, je ne refuse pas un ordre ». Il faut être ferme là-dessus. Hodech tov.

    • Je suis choqué : comment peut-on dire à un soldat de désobéir ? S’il peut être insoumis dans ce domaine, pourquoi ne le serait-il pas sur d’autres…
      Evidemment, il vaut mieux y penser à la base, mais quel jeune, qui ne veut pas se laisser pousser de barbe, est-il assez prévoyant pour déjà le faire X temps avant…
      Et, surtout, il faut faire pression sur l’establishement pour qu’il commence à composer avec d’autres positions et d’autres conduites, et non pas vouloir écraser toute minorité…

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop