77 ans après la libération du joug nazi

0
43

Des milliers de rassemblements de prière et d’action de grâce à travers le monde pour marquer le « Jour de la libération et du salut »
________________________________________________________________________

En Tunisie et en Chine, en France et en Allemagne, en Autriche et en Pologne, en Argentine et en Russie, en Hongrie, en Suède, aux États-Unis, en Biélorussie, en Roumanie, en Moldavie et en Australie, des rassemblements de prière et d’action de grâce ont eu lieu en présence des grands rabbins, des représentants alliés et des survivants.

Notre photo : à Marseille.
________________________________________________________________________

La « Journée de libération et de sauvetage » des Juifs européens des nazis, fixée le 25 mai pour en marquer le soixante-dix-septième anniversaire en faveur des survivants de l’Holocauste et à la mémoire des martyrs de la Shoah, a été célébrée ce week-end pour la neuvième fois en Israël et dans le monde entier sous les auspices de la Conférence rabbinique européenne. Cette année, à la lumière de l’appel des grands de la Torah d’Israël, les prières ont eu lieu sous le signe de ‘Dor Dor’ (génération après génération) avec un accent particulier sur la participation des enfants des écoles juives et du Talmud Tora.

Le président de la Conférence des rabbins européens, le rabbin et Av Beit Din de Moscou, le rav Pin’has Goldschmidt, a déclaré : « Avec les restes d’une épée et d’une Tora distribués dans une qualité et une quantité jamais vues auparavant dans toute l’histoire à travers le monde et en Terre d’Israël.’

Des milliers de personnes et des centaines d’enfants ont assisté à des dizaines de rassemblements de prière et d’action de grâce organisés dans des synagogues sur des sites commémoratifs et des écoles du monde entier, notamment à Francfort et Leipzig, Allemagne, Vienne, Autriche, Varsovie, Pologne, Paris et Marseille, France, Buenos Aires, Argentine, Guangzhou, Chine, Budapest, Hongrie, Moscou, Stockholm, Suède, George Town, New York, Pinsk, Baléares, Biélorussie. En présence des grands rabbins, des chefs des communautés et avec la participation des ministres de la défense, des représentants du gouvernement, des attachés militaires et des ambassadeurs alliés et rescapés. Des centaines de réfugiés ukrainiens ont assisté à des rassemblements de prière en Roumanie, à Chisinau en Moldavie et à Varsovie en Pologne.

LIRE  La fin de la course...

En Israël, le principal rassemblement de prière a eu lieu au Mur Occidental et dans des dizaines de synagogues de villes israéliennes, dont Ashdod Beer Sheva, Ganei Tikva, Modi’in et Migdal Haemek.

Comme d’habitude, les événements de la « Journée de la libération et du sauvetage » ont débuté par un rassemblement de prière et d’action de grâce sur la place du mur Occidental.

Ailleurs ? Prenons juste l’exemple de Djerba, en Tunisie, où un rassemblement de prière particulièrement émouvant a eu lieu avec la participation de centaines d’habitants et d’étudiants. Le Grand rabbin de Tunisie, le rav ‘Haïm Bitan, s’est adressé aux participants en racontant les difficultés de la communauté pendant la Seconde Guerre mondiale et comment la communauté a été sauvée des griffes des nazis.

A la synagogue du Raincy en banlieue parisienne, des centaines d’habitants se sont réunis pour un rassemblement de prière et d’action de grâce animé par le Vice-Président de la Conférence Rabbinique Européenne, le rabbin de la synagogue, le rabbin Moshe Levin, et la participation du maire Jean Michel Gennastia et du vice-président de M. Ludovic Toro de Paris.

Le président Yitzhak Herzog a envoyé une lettre spéciale de félicitations en l’honneur des événements de la « Journée de libération et de sauvetage » à la « Conférence des rabbins européens ». « Il n’y a pas dans l’histoire du peuple juif un évènement national aussi important que son sauvetage de la terrible Shoah, à cet égard, il n’y a pas de jour et d’événement appropriés pour exprimer et intérioriser la profondeur de l’action de grâce et le miracle de le salut… Le passage de ‘Génération en Génération’ a gagné et sa flamme brûle actuellement de plein fouet. En Terre d’Israël, en Europe et aux États-Unis, la bougie du peuple juif brille et répand la lumière et le bien ».

LIRE  Israël-Turquie : business is business

Aucun commentaires

Laisser un commentaire