Russie – la tombe de rabbi Israël Salanter profanée

Grand émoi au sein de la communauté juive : la tombe de rabbi Israël Salanter a été profanée. Des tags antisémites à la peinture rouge...

0
1050

Des tags antisémites à la peinture rouge ont été découverts sur la tombe de rabbi Israël Salanter zatsal et sur la plaque commémorative, à l’entrée du cimetière de la ville de Kaliningrad.

La communauté juive de la ville a porté plainte auprès de la police, et a demandé l’ouverture d’une enquête afin de trouver au plus vite les auteurs de ces faits.

L’annonce de la profanation de la tombe du fondateur de l’école du Moussar a ébranlé le monde juif dans son ensemble. On a demandé sa remise en état le plus rapidement possible, ainsi que le déploiement d’une surveillance accrue afin de protéger ce lieu saint.

Notons qu’il y a quelques années, de tels événements se sont déjà produits, et que les autorités locales ont alors assuré la communauté juive que les lieux seraient protégés.

Rabbi Israël Lipkin de Salant écrit sa première brochure de commentaire à l’âge de 14 ans, ce qui lui vaut le titre de « génie parmi les génies » par rabbi ‘Aqiva Eiger,

Il est considéré comme l’un des grands maîtres à penser du monde juif religieux.

En 1857, rabbi Israël Salanter,  pour des raisons de santé, quitte la Lituanie pour l’Allemagne, avant d’arriver à Paris. En 1882, il fuit la capitale française, où « l’on ne peut pas mourir », visiblement du fait de la précarité des sites funéraires, déjà connue alors, et retourne en Europe Centrale où il meurt peu de temps plus tard.

René Mordehai Hayot

 

LIRE  La condamnation des implantations israéliennes – en sursis

Aucun commentaires

Laisser un commentaire