Antisémitisme local : Un coursier a été filmé en train d’arracher une mezouza de la porte d’un immeuble et de la jeter à la poubelle

0
74

Dans un immeuble résidentiel de la ville de ‘Harish, les habitants se demandaient où était passée la mezouza fixée à la porte d’entrée de l’immeuble. Les locataires ont vérifié les caméras de sécurité et ont découvert qu’elle avait été arrachée par un livreur de restauration rapide. « Un incident grave qui ne peut être passé sous silence ».

Be’hadré ‘Harédim – Israël Lefkowitz – Photo : Caméras de sécurité

Cette semaine, une mezouza a disparu de l’entrée principale d’un immeuble à ‘Harish. Après vérification des caméras de sécurité, il a été découvert qu’un livreur d’une entreprise de restauration rapide était en route pour apporter un repas, et dans la vidéo on le voit remarquer la mezouza, l’arracher et la jeter à la poubelle. Les locataires qui ont regardé la pièce ont été choqués et ont contacté l’organisation Betsalmo, qui a déposé une plainte auprès de la police par l’intermédiaire de l’avocat Michael Litvak avec une documentation ne laissant aucun doute.

L’avocat Michael Litvak, procureur de Betzalmo, a déclaré : « Il s’agit d’une grave violation des sentiments religieux et du caractère sacré d’Israël. La documentation claire choque et blesse tous ceux qui sont juifs parmi eux. Le manque de gouvernance et le manque de sécurité personnelle ressortent clairement. Une fois de plus, à la lumière de la gravité des choses qui se déroulent ouvertement devant les caméras, j’attends de la police israélienne qu’elle localise le suspect, l’arrête et le traduise en justice. »

Shai Glick, PDG de Betselmo, a déclaré : « Il s’agit d’un incident grave qui ne peut être passé sous silence. Nous continuerons à suivre l’affaire et veillerons à ce que le suspect soit identifié et traduit en justice. Veuillez transmettre les coordonnées du suspect à la police et le renvoyer dès que possible. »

Aux dernières nouvelles, il s’agirait d’un jeune arabe, et la compagnie qui l’emploie l’a renvoyé, non sans présenter ses plus plates excuses au public.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire