Aoh, et la vie politique en Israël ? De pire en pire…

1
232

Demain, lundi, Lapid, chef du parti Yech ‘Atid, va mettre en route un nouveau coup : il propose la composition d’un gouvernement différent de celui qui est en place actuellement, lequel reposera sur Kakhol Lavan, Yech ‘Atid et… la liste arabe commune !

Le député Miri Zohar a affirmé ce matin que « Kakhol lavan a conclu avec Lapid la formation d’un gouvernement minoritaire avec Balad et la liste arabe commune… Ils mettent le pays en danger. Ils sont prêts à nous mettre tous en danger simplement parce que les sondages disent qu’ils ont échoué. Quelle honte ! »

Il convient de noter que la proposition ne semble pas avoir de majorité du fait de l’opposition du parti Derech Eretz. Son dirigeant, le député Zvi Hauser, a déclaré aujourd’hui: « J’ai entendu dire que Lapid voulait renverser le gouvernement et former un gouvernement avec la liste arabe commune ! Nous n’avons rien de commun avec Balad qui était contre l’accord avec les Emirats et se place à chaque occasion aux côtés du Hamas Assad et du Hezbollah », a-t-il dit. « Nous avons des principes et nous ne les changeons pas, le sionisme libéral a également des lignes rouges. Lapid, passez à l’exercice suivant. « 

Le président Yash Atid, député Yair Lapir, a tweeté ce matin: « En fin de compte, c’est une décision simple. Soit ils acceptent l’échec de Netanyahou, soit ils ne lui font pas confiance. Tout le reste est une excuse pour les politiciens lâches. Demain, cela sera le test. »

Tout ceci se déroule sous un fond assez désolant de personnes irresponsables et d’un manque de sérieux inadmissible de la part de tous ces hommes politiques, et, en même temps, avec une recrudescence de manifestations éparpillées dans le pays contre Netaniahou, puisqu’il est tout de même interdit de manifester à plus d’un kilomètre de son domicile.

LIRE  Les USA vont-ils quitter le comité des Droits de l'Homme de l'ONU ?

Si en son temps il a paru évident qu’il fallait effectivement monter un gouvernement avec Kakhol Lavan, en tout cas avec la partie qui était prête à le faire (exigeant sans se gêner autant de ministres que le Likoud, malgré la différence flagrante d’appui du public, lequel est actuellement à son plus faible niveau), il s’est avéré au fur et à mesure que cette formule était catastrophique et menait à un jeu indéfendable et impossible.

Le problème reste celui de savoir qui va faire enfin cesser cet épisode invivable, sans se salir les mains parce que c’est son groupe qui aura fait tomber le gouvernement et ramené le peuple aux urnes, en une période où réellement le pays a autre chose à faire que de jeter de l’argent à la mer pour une telle raison…

1 Commentaire

  1. Pourtant quand il s’agit de défendre Israël et son peuple, cela ne devait être une question d’argent. Ce Gouvernement est un Gouvernement autodestructeur à cause de la présence de Kachol-Lavan. Pour Israël et son peuple il faut un Gouvernement qui a une sensibilité juive, c’est à dire Likoud-Yemina-Yahadout Hatora-Shass. Toute autre formule est vouée à l’echec.

Laisser un commentaire