Atta Farhat: ” La Loi sur Israël-Etat nation est juste”

0
292
Le président du Conseil sioniste druze, Atta Farhat, déclare : “La Loi fondamentale Israël-Etat nation du peuple juif traite du statut des différentes communautés et pas des droits des personnes. Cette loi vient parachever la définition de l’identité de l’Etat d’Israël, et elle s’ajoute à un ensemble de lois fondamentales sur la liberté professionnelle et la dignité humaine. Israël, Etat-nation du peuple Juif, ce n’est pas nouveau, cela figurait déjà dans la Déclaration Balfour, dans la résolution sur le partage de la Palestine des Nations Unies (de 1947) et dans la Déclaration d’Indépendance. Cette loi ne contient aucun élément nouveau”.

“En tant que druze, je préfère vivre dans un Etat juif, plutôt que comme protégé de la Oumma musulmane. La loi sur Israël Etat-nation stipule que les droits nationaux en Israël n’appartiennent qu’aux Juifs… Elle ne dit pas que l’Etat n’appartient qu’au peuple Juif. Cette loi vise à freiner les aspirations nationales des Arabes, qui veulent créer ici un Etat musulman ou binational”.

Pourquoi les druzes protestent-ils contre cette loi?

“Certaines personnes qui sont désespérées tentent de faire porter la responsabilité de leurs problèmes au gouvernement… La gauche israélienne, encouragée et soutenue par le New Israel Fund, a trouvé un secteur [de la population] par le biais duquel elle peut attaquer le gouvernement de droite. C’est encore plus confortable pour eux de s’en prendre au gouvernement en utilisant les druzes, qui servent dans l’armée et sont loyaux envers l’Etat. L’incitation qu’ils ont menée en utilisant les Arabes n’a pas réussi, alors ils tentent d’inciter les druzes…”

“C’est l’hypocrisie de la gauche. Je n’ai jamais vu un groupe de gens prêts à rejeter leurs propre identité et à porter atteinte à leur Etat uniquement pour obtenir un bénéfice politique, comme le fait la gauche [israélienne]. Ils sont prêts à tout, même au détriment de l’Etat d’Israël, du sionisme et du judaïsme”.

Nous bénéficions ici de l’indépendance en tant que communauté, et sous un gouvernement musulman cela n’aurait jamais pu arriver. Les druzes qui vivent ici ne comprennent pas quelle est l’alternative… On incite la population druze en se servant des députés druzes, qui sont financés par le New Israel Fund.”

Atta Farhat conclut : “Cette loi [sur Israël Etat-nation du peuple Juif] est nécessaire et juste, et même si ma vie est menacée, il est bon de mourir pour sa patrie [N.d.T. Il cite les mots fameux attribués à Yossef Trumpeldor] et je continuerai de porter son drapeau. Ceux qui s’opposent à la Loi se trompent. Les députés druzes font à présent le travail des Arabes, qui sont la cinquième colonne de l’Etat d’Israël, au lieu de faire leur travail et de représenter les habitants druzes pour résoudre les problèmes du secteur”.

Makor Rishon, 27.7.2018. Traduction P. Lurçat

LIRE  Bande de Gaza : la guerre des tunnels ne faiblit pas...

Aucun commentaires

Laisser un commentaire