Attentat Chabbath – deux jeunes orthodoxes revenant du Kotel ont sauvé le policier avec leur talith

1
3033

Un policier a été modérément blessé Chabbath après-midi dans une attaque terroriste dans la vieille ville de Jérusalem. L’attaque au couteau a eu lieu 13 h 20 re’hov Hachalchelet, également connue sous le nom de Shouk arménien.

Deux jeunes orthodoxes remontant du Kotel sont arrivés au moment de l’attentat et ont aidé l’officier à neutraliser le terroriste. Les deux ont ensuite fourni une assistance médicale d’urgence à l’officier profondément atteint au cou.

Selon les rapports, il s’agit de deux ba’hourim de New York, venus en Israël pour passer Lag baOmer à Méron.

Un témoin oculaire de l’attentat terroriste a raconté au site Be’hadrei ‘hareidim comment les deux ba’hourim n’ont pas hésité une seconde à se jeter dans la mêlée : «  L’un d’entre eux s’est précipité sur le terroriste et l’a cloué au sol jusqu’à l’arrivée des forces de sécurité. Il a été légèrement blessé par le couteau du terroriste.

Le second ba’hour a utilisé son Talith pour stopper l’hémorragie de l’officier, lui sauvant la vie. C’est un véritable miracle, je n’ai jamais vu une telle bravoure chez des ba’hourim si jeunes » « .

 

LIRE  Meurtre d'une Juive à Paris

1 Commentaire

  1. Pourquoi écrire « ba’hourim » et non « garçons », en français… ?

    Je ne crois pas que ce soit pour dire « étudiant » ou « érudit », le terme usuel étant plutôt « talmid »

    (exemple : les « talmidé Yechiva », les étudiants de Yechiva »)

    ‘Ami Artsi עמי ארצי
    https://jsuisjreste.wordpress.com

Laisser un commentaire