Autorité palestinienne : « Quiconque coopère avec Israël devrait être fusillé »

0
61

Juif.org

L’autorité palestinienne et le Fatah ont intensifié leur campagne contre la « normalisation » avec Israël ces derniers mois, selon un rapport de Palestinian Media Watch (PMW).

Suite à l’annonce, le 19 mai 2020, du chef de l’AP Mahmoud Abbas, que l’AP s’était dégagée de tous les accords avec Israël en réponse aux plans d’Israël d’appliquer la loi israélienne a la vallée du Jourdain et aux villes et villages juifs de Judée Samarie, la télévision officielle de l’AP a diffusé un spot contre la « normalisation ». Dans le document, l’autorité palestinienne et le Fatah annoncent que coopérer avec Israël de quelque manière que ce soit est une « trahison ».

Dans le spot, le responsable du Fatah, Abbas Zaki, a déclaré que toute personne qui coopère avec Israël « devrait être abattue ».

Un autre spot diffusé à plusieurs reprises par l’AP le mois dernier nomme comme « traitres déviants » toute personne qui « accepte que la vallée du Jourdain soit coupée de notre Etat. »

Selon Palestinian Media Watch, il n’y a rien de nouveau à ce que l’AP qualifie de traitre quiconque traite avec Israël. PMW a documenté que quiconque vend des terres aux Juifs est considéré comme un traitre, quiconque fait ses courses dans un supermarché israélien est coupable de « normalisation économique » et de « trahison ». Jibril Rajoub, un haut responsable de l’AP, qui est secrétaire du comité central du Fatah, a déclaré que « toute activité de normalisation dans le sport avec l’ennemi sioniste est un crime contre l’humanité » et que « la normalisation avec Israël est une trahison ».

LIRE  Un général bulgare nazi honoré...

Plus tôt cette année, Mahmoud al-Habbash, haut responsable de l’AP, juge suprême de la charia au sein de l’AP et président du conseil suprême de la justice pour la charia, a annoncé que quiconque accepte le plan de paix du président américain Donald Trump au Moyen Orient « paiera le prix de la trahison ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire