Ayelet Shaked active l’expulsion vers la France du terroriste Salah Hamouri

0
76

La ministre israélienne de l’Intérieur, Ayelet Shaked, a annoncé lundi qu’elle approuvait la révocation du statut de résident permanent de Jérusalem du terroriste franco-palestinien Salah Hamouri.

“Les actions de Salah Hamouri constituent une grave violation de l’engagement fondamental d’un citoyen israélien, et en raison de cet abus de confiance, la révocation de sa citoyenneté est légalement justifiée”, a justifié la ministre.

En 2008, la Knesset a promulgué une loi selon laquelle le gouvernement peut révoquer la citoyenneté de tout citoyen israélien en raison d’un abus de confiance ou d’une déloyauté envers l’État.

La révocation de la nationalité d’Hamouri doit être approuvée par le procureur général Avichai Mendelblit et le ministre de la Justice Gideon Saar.

En 2020, le président Macron, qui s’était personnellement mobilisé pour sa libération, avait demandé à Israël de surseoir à l’expulsion du terroriste et d’autoriser sa famille à le rejoindre à Jérusalem.

Né à Jérusalem de mère française et de père palestinien, Hamouri avait été emprisonné entre 2005 et 2011, un tribunal israélien l’ayant reconnu coupable d’un projet d’assassinat d’Ovadia Yossef, ancien grand rabbin d’Israël, fondateur du parti ultra-orthodoxe Shas et défunt père de l’actuel grand rabbin du pays.

Hamouri est accusé par Israël, malgré ses dénégations, d’être membre du groupe terroriste du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP).

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

LIRE  Guide de la salmonelle

Aucun commentaires

Laisser un commentaire