Belarus: un enterrement particulièrement émouvant à Brest

0
259

Après 70 ans, les ossements de 1.214 Juifs de la ville de Brest en Belarus (anciennement Brest-Litovsk en Biélorussie), massacrés par les nazis, auront droit jeudi prochain à des funérailles dignes. Cette ville est aussi connue dans le monde juif sous le nom de Brisk, qui produisit des rabbins prestigieux dont la célèbre dynastie rabbinique des Soloveitchik qui fondèrent la yeshiva de Brisk encore présente aujourd’hui en Erets Israël.

Malgré le Pacte germano-soviétique signé en 1939, les Allemands attaquèrent la Russie en 1941 (Opération Barbarossa) et le premier jour, occupèrent la ville de Brest-Litovsk. Les Juifs furent parqués dans un ghetto avant d’être massacrés en tichri 5703 (septembre 1942), la plupart par balles, au bord de fosses communes.

Dix ans après la fin de la guerre, un premier charnier avait déjà été découvert lors de fouilles dans périmètre où se situait le ghetto. Les dépouilles avaient été enterrées dans le carré juif du cimetière de la ville. En 1970, un second charnier avait été découvert dans le même secteur.

C’est au mois de février dernier que des ouvriers travaillant sur un chantier de construction ont fait une découverte qui les a choqués : des centaines de squelettes d’hommes, femmes et enfants, relativement bien conservés. Les travaux ont immédiatement été stoppés sur ordre de l’entrepreneur et des spécialistes ainsi que des dirigeants de la communauté juive locale ont été appelés pour gérer cette tragique situation. Ils ont établi le décompte macabre de 1.214 dépouilles, présentant toutes le même signe: un trou dans la tête. Un long travail d’exhumation a alors commencé et c’est la semaine prochaine que ces malheureuses victimes juives de la Shoah auront droit à des obsèques dignes.

LIRE  Rav Eliahou Sternbuch zatsal

Le rav ‘Haïm Rabinowitz, rabbin de la communauté locale, a raconté que cette découverte avait fait grand bruit dans la ville et provoqué une forte émotion. Le maire l’avait immédiatement invité, avec le président de la communauté ainsi que l’ambassadeur d’Israël à Minsk, Alon Shoham. Le rav Rabinowitz souligne que les autorités locales ont tout fait pour faciliter les choses et pour que tout se passe comme il faut afin que les derniers honneurs soient rendus à ces Juifs massacrés. Il a également précisé que les autorités de Belarus sont très favorables aux Juifs et à Israël et que l’antisémitisme y est presque inexistant.

source Lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire