Bennett réduit l’écart avec Netanyahou !

0
172

Si Netanyahםu pensait pouvoir démanteler le gouvernement et se rendre aux urnes, alors après le scrutin actuel, il mettra probablement l’idée de côté. Selon un dernier sondage, Naftali Bennett prend le relais du Likud et est à trois sièges derrière le Premier ministre, et selon un autre, son parti serait à égalité avec le Likoud ! Il en est de même pour des sondages d’opinion concernant la capacité de l’un ou de l’autre, Bennet ou Netaniahou, de diriger le pays…

Alors que la situation politique est trouble, et parallèlement au scénario selon lequel Israël se retrouvera devant les urnes durant les six prochains mois, un sondage dramatique publié ce soir (mardi) donne un résultat alarmant pour le Premier ministre en place. Il se peut que Biniamin Netanyahou fasse à présent tout pour empêcher les élections.

Selon les résultats de l’enquête « News 12 » du Madagam Institute, dirigée par le professeur Mano Geva, le grand gagnant de nouvelles élections serait Naftali Bennett, le politicien qui lors de l’élection de 2019 n’a pas passé le pourcentage de blocage. Ainsi, selon le sondage, le Likud passe de 36 sièges aujourd’hui à 26 sièges dans le scrutin, le parti Yemina dirigé par Naftali Bennett remporte 23 sièges, contre 5 aujourd’hui. Yech Atid monte également à 18 sièges, la liste commune remporte 15 sièges. Kakhol Lavan sombre à 9 sièges, Shas conserve sa force avec 9 sièges, Israel Beiteinu 7 sièges, tout comme Yahadouth haTora – 7 sièges, Meretz remporte 5 sièges. Le parti travailliste, Baith hayehoudi, Derech Eretz et Gesher restent hors la Knesseth.

LIRE  Un changement en France face aux événements actuels au Moyen Orient ?

Selon les résultats de l’enquête, le bloc de droite l’emporte à la Knesset avec 65 sièges, le bloc arabe de gauche avec 44 sièges et Lieberman avec 7 sièges.

Une autre statistique intéressante qui se dégage de l’enquête est qu’un pourcentage important des citoyens du pays soutiennent d’aller aux urnes environ six mois après sa création, donc parmi 49% de tous les répondants et 45% des partisans de droite qui pensent qu’ils devraient aller aux urnes.

Un autre sondage publié ce soir par le Direct Falls Institute, dirigé par Shlomo Filber, présente une image complètement différente des sièges. L’enquête montre que si les élections avaient eu lieu aujourd’hui, le Likud aurait remporté 30 sièges, Naftali Bennett 19 sièges, il y a un avenir avec 13 sièges, la liste commune – 13 sièges.

Le Shas maintient son pouvoir dans ce scrutin avec 9 sièges, ‘Israel Beiteinu’ renforce son opposition à 9 sièges, la surprise est la possibilité d’un parti avec Ron Huldai et Gadi Izenkot qui remporterait 8 sièges, Yahadouth haTorah reste à 7 sièges, alors que Kakhol Lavan décline à 6 sièges, ainsi que Meretz.

Il ne faut pas oublier face à cette situation que les partis orthodoxes (18 sièges) ne pardonnent pas à Bennet son alliance d’antan avec Yaïr Lapid, de laquelle ils ont énormément souffert. En conséquence, en aucune manière ces partis n’accepteront que Bennet soit premier ministre.

A part cela, au Likoud, on admet qu’il s’agit de nouvelles journalistiques sans réelle base, venant comme d’habitude tenter d’ébranler le Premier ministre, mais ne reposant pas sur une base sérieuse, d’autant plus que par ailleurs, jusqu’à présent, Bennet n’a pas réellement fait ses preuves en tant que dirigeant…

LIRE  Pr Elie Wiesel est décédé à l'âge de 87 ans

Aucun commentaires

Laisser un commentaire