CBS NewYork TV : « Un rabbin atteint d’une SLA en phase terminale se rend à New York pour la Bar Mitsva de son fils »

0
261

NEW YORK (CBSNewYork) – C’est le voyage de toute une vie pour rav Yitzi Hurwitz, né à Brooklyn, qui a ramené sa famille de la Californie pour organiser la Bar-Mitsva de son fils à Crown Heights. Mais ce n’était pas un voyage facile.

Comme Nick Caloway de CBS2 l’a annoncé lundi, le rabbin n’a pas laissé la sclérose latérale amyotrophique au stade avancé l’arrêter.

Alors que Shalom Hurwitz, âgé de 13 ans, était appelé à monter à la Tora pour sa Bar-Mitsva lundi, son père l’observait fièrement. C’était le point culminant d’un voyage éclair de la maison familiale californienne au lieu de naissance du rav Yitzi Hurwitz, à Brooklyn.

Le voyage a été rendu presque impossible par les effets dévastateurs de la SLA en phase terminale, une dégénérescence progressive des cellules nerveuses qui conduit à une paralysie généralisée et à la mort éventuelle, généralement moins de trois ans après le diagnostic.

Le rav Yitzi ne peut pas marcher, bouger ou parler et ne communique qu’avec ses yeux. Un voyage à travers le pays à Brooklyn semblait donc improbable. Même à sa femme, Dina.

Mais le rav Yitzi Hurwitz était déterminé, sachant maintenant plus que jamais à quel point la vie est précieuse.

«Obtenir un diagnostic de SLA, en particulier parce que c’est une forme très agressive, c’est ce qu’ils nous ont donné deux ans à compter de la date du diagnostic. Nous voici six ans et demi plus tard et nous regardons notre plus jeune fils faire une Bar-Mitsva. Chaque jour est un tel cadeau pour nous», a déclaré Dina.

LIRE  Angela Merkel veut lutter contre les néonazis, la droite envisage de réduire la liberté d'opinion

Le fils de Hurwitz a été appelé à la Tora dans le bureau du rabbi à Crown Heights, la pièce considérée comme une lieu sacré par de nombreux juifs. Alors que le rav Yitzi poursuit son combat contre la SLA, son histoire a inspiré des milliers de personnes, ce qui a amené de nombreuses personnes à contribuer au Fonds de la famille Hurwitz.

« C’est pourquoi nous nous sommes tous rassemblés autour de lui et nous appuyons sa mission de s’assurer qu’il représente le rabbi comme il l’a toujours rêvé de faire depuis sa petite enfance, pour sortir du monde et faire de ce monde un endroit bien meilleur”, a déclaré rav Shlomo Bistritsky du Beth ‘Habad du North Ranch en Californie.

Le rav Yitzi a fait le voyage de près de 3000 km avec beaucoup d’aide. Des ambulances et même un avion médical ont été donnés pour le transport.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire