Ce que l’on appelle se tirer dans les pieds !

0
98

Diverses raisons ont engendré la situation actuelle, dans laquelle les Arabes israéliens et ceux de Gaza attaquent Israël de toute part.

La décision imminente de la cour suprême à l’égard des habitants installés dans des maisons appartenant à des Juifs à Cheikh Jara’h, la limitation de l’entrée sur le mont du Temple, etc., quand on le veut, les raisons ne manquent pas.

Les menaces et l’exécution de ces représailles sont toutefois innovantes et surprenantes : tout le pays, ou presque, menacé puis assailli par 150 roquettes, c’est fort tout de même !

Mais ce qui est intéressant, c’est le moment choisi ! Si les arabes ont décidé de travailler contre leurs propres intérêts, ils n’auraient pas pu faire mieux : juste le jour où le « groupe » (peut-on leur accorder une telle dénomination ?) Lapid-Bennet-Sa’ar-Lieberman-Mérets-Parti travailliste et autres, auquel s’ajoutait, juste la veille, Ra’am, quand Abbas avait déclaré qu’il ne se contenterait pas d’un appui externe, mais voulait faire partie intégrante de ce gouvernement (il le méritait bien, puisqu’il lui permettait d’exister), allait présenter sa proposition de gouvernement miraculeux, « Tout sauf Bibi ».

Pour les arabes, c’était plus qu’intéressant : ils allaient pouvoir voir combien Abbas allait pouvoir leur apporter des améliorations à leur terrible condition (enfin, à ce qu’ils affirment, car dans la réalité cela n’est pas le cas, sauf, c’est vrai, sur le plan de la sécurité interne, mais à cet égard, ils ne peuvent que s’en prendre à eux-mêmes et à leur culture déficiente) et oeuvrer en leur faveur.

Que pouvaient-ils espérer de mieux qu’un gouvernement de Gauche, quand bien même quelques groupes flous de Droite y participaient (et on a bien pu constater à quel point l’idéologie est un point important chez Bennet et Sa’ar) ?

LIRE  Les restrictions dans les synagogues - pas plus que dans les restaurants !

Eh bien non, la Providence divine a voulu que tout cela s’effondre, sans doute définitivement, car à présent, Abbas se dégage de ses intentions de faire partie de ce gouvernement, et donc il n’y a plus rien à faire. Et ce, d’autant plus qu’en effet, il faut à présent reprendre la situation en main de manière forte, en particulier face au ‘Hamas, dans la bande de Gaza, qui a visiblement besoin d’être corrigé (ou, comme le disait l’un des grands rabbanim, « J’ai vécu depuis ma jeunesse à leurs côtés : si vous n’allez pas avec force contre eux, ils prendront le dessus ! »). Qui peut faire cela, si ce n’est la Droite – et certainement pas Mérets ou autre.

Pour le monde orthodoxe, c’est une vraie délivrance ! Les souvenirs du passé sont encore présents, quand, alors, un Lieberman a profité de sa présence au gouvernement pour casser toute aide envers les religieux et leurs institutions, ou quand Lapid avec Bennet ont oeuvré également dans ce sens. Mais il faut aussi ajouter à ce qui nous semblait plus qu’inquiétant l’augmentation prévisible de l’oeuvre inacceptable de la cour suprême qui ne cesse de vouloir saper toute conduite religieuse dans le pays, ou du reste la défense d’Israël elle-même ; un tel gouvernement présentait également une menace sur nombre d’éléments acceptés par tous, tels que la conversion sérieuse, les mariages selon la Halakha, la cacherouth, le rabbinat. Et il ne s’agit pas de détails, il en était de l’unité du peuple juif (faudra sinon établir des certificats de judaïté pour tout le monde) et de la légitimité-même de notre présence sur cette terre !

LIRE  Aéroport Tel Aviv : nouvelle vie pour les ballons d’hélium perdus

Il nous semble que nous devons remercier l’Eternel pour les présents événements, pour gênants soient-ils, car ils semblent bien réduire à néant les envies du « groupe » qui tente actuellement de prendre les rênes du pouvoir en main dans le pays.

Juste il faudra un jour réfléchir pour trouver les motifs de nos ennemis, qui n’ont rien trouvé de mieux que de se tirer dans les pieds, au jour voulu… Mais quand l’Eternel veut quelque chose, cela marche !

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire