Chabbath terrible à Jérusalem : 2 attentats, 7 morts

0
409

Deux attentats à Jérusalem ont fait 7 personnes à Nevé Ya’akov et 2 blessés dans la quartier « Ir David ».

Sept Juifs ont été assassinés et trois autres ont été blessés lors d’une fusillade samedi soir dans le quartier juif de Neve Ya’akov. Le terroriste, 21 ans, un habitant de l’Est de la ville, a été tué, quelques minutes après avoir commencé la fusillade mortelle. Ce matin, un père et son fils ont été grièvement blessés dans une fusillade dans la cité de David dans la capitale ; le terroriste, âgé de 13 ans, a été blessé lorsqu’il a été neutralisé par l’un des blessés.

Be’hadré ‘Harédim – Avi Gadalovitch – Illustration : vidéo JDN

Sept personnes ont été assassinées lors d’une fusillade qui s’est produite hier soir (vendredi soir) près d’une synagogue dans le quartier de Nevé Ya’akov à Jérusalem. Trois autres personnes ont été grièvement et moyennement blessées lors de l’attaque. C’est la pire attaque qui ait eu lieu en Israël depuis 2011.

Dans une autre attaque qui s’est produite aujourd’hui dans la matinée dans le quartier de « Ir David », deux personnes, un père et son fils, ont été grièvement blessés (ils sont dans un état stable). Le fils a réussi à neutraliser le terroriste, âgé seulement de 13 ans, arrivé sur les lieux en bus.

La fusillade dans le quartier de Neve Ya’akov a commencé à 20h13, lorsqu’un terroriste est arrivé sur le boulevard Nevé Ya’akov à Jérusalem et a tiré sur un certain nombre de civils qui passaient dans la rue. À la suite de la fusillade à l’extérieur d’une synagogue, 7 civils ont été déterminés comme morts et 3 autres ont été modérément à gravement blessés. Après la tuerie et la fusillade, le terroriste s’est échappé en utilisant le véhicule avec lequel il est arrivé sur les lieux.

Suite aux rapports reçus par la police après l’attaque à partir de 20h14 concernant la fusillade sur les lieux, d’importantes forces de police ont été appelées sur les lieux. A 20h18 un patrouilleur et un policier volontaire du commissariat de Nevé Ya’akov dans le quartier de Jérusalem ont aperçu à quelques centaines de mètres des lieux le véhicule suspect dans lequel le terroriste roulait sauvagement devant eux. Ils ont été rejoints par un autre policier du poste de Nevé Ya’akov, et les forces de police l’ont poursuivi à pied et à cheval. Après un échange de tirs avec le terroriste, les policiers qui ont tenté de le contacter l’ont neutralisé, puis il a été déclaré mort.

La police souligne que dans les 5 minutes environ suivant la réception du premier rapport au centre de police concernant la fusillade, le terroriste a été neutralisé, empêchant ainsi un autre meurtre d’innocents.

Une enquête préliminaire sur l’identité du terroriste qui a été neutralisé par la police du district de Jérusalem montre qu’il a perpétré l’attentat seul sur les lieux. L’examen de son identité révèle qu’il s’agit d’un habitant de Jérusalem-Est âgé de 21 ans. Sur les lieux de la neutralisation du terroriste, un fusil chargé de cartouches et des munitions ont été trouvés près de lui.

D’importantes forces de police ont été appelées sur les lieux et ont collaboré avec les forces d’urgence et de secours pour sauver des vies et évacuer les victimes pour des soins médicaux.

Le Premier ministre, le ministre de la Sécurité nationale, le directeur général de police et le commandant du district de Jérusalem sont arrivés sur les lieux de l’attaque avec d’autres hauts responsables de la police et des forces de sécurité, et ont procédé à des évaluations de la situation sur les lieux.

L’ambulancier du MDA, Fadi Dekidek, a parlé de l’attaque de Neve Ya’akov : « C’est une attaque très grave. Nous avons vu une femme et 4 hommes allongés sur la route. Ils ont été blessés par balle et n’avaient aucun signe de vie et nous avons dû les déclarer morts sur-le-champ. 3 autres blessés, dont une femme de 70 ans dans un état critique, ont été évacués vers l’hôpital Hadassah du mont Scopus. »

Noi Sadeh, ambulancier du MDA, a ajouté : « Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons vu un certain nombre de blessés allongés. Alors qu’il n’y avait pas de circulation sur le boulevard, nous avons vu un homme de 30 ans sans conscience avec plusieurs blessures par balle. Nous avons effectué des actions de réanimation avancées sur lui et l’avons évacué pendant les opérations de réanimation vers l’hôpital et malheureusement les médecins l’ont déclaré mort. »

Elkana Broyer et Yitzhak Isaac Catz, médecins de l’organisations de secours « I’houd Hatsala », ont déclaré à la fin de la semaine : « Vendredi soir, nous avons entendu des coups de feu et avons été informés d’un certain nombre de victimes à la suite d’une fusillade dans le quartier. Malheureusement, 7 personnes ont été déclarées mortes dont certaines à la fin des efforts de réanimation. Aussi : avec l’aide d’ambulanciers paramédicaux et de médecins bénévoles du syndicat de secours, nous aons fourni une première assistance médicale sur plusieurs sites à trois blessés (victimes par balle) ».

Linor Atias, médecin et volontaire en résilience à I’houd Hatsala, a ajouté : « Avec d’autres équipes de résilience de l’unité de premiers secours mentaux de I’houd Hatsala, nous avons fourni une assistance à un grand nombre de victimes d’anxiété, dont certaines étaient des membres de la famille des morts et blessés, certains d’entre eux ont rencontré des scènes difficiles et certains d’entre eux ont paniqué en entendant les bruits de coups de feu. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire