Du changement chez les représentants de la Tora au cœur du ministère de l’éducation

0
1380

Du changement chez les représentants de la Tora au cœur du ministère de l’éducation 

Le ministre adjoint de l’éducation, le rav Méïr Porouch, issu du parti Yahadouth HaTora, quitte la coalition gouvernementale pour être remplacé par l’ancien député et ex-maire de Bené Brak, Ya’akov Acher, de Déguel HaTora. Ce changement devrait, semble-t-il, faire retomber la tension existante entre les deux partis de la Tora, la Agoudath Israël et Déguel HaTora. Cette tension avait en effet atteint son paroxysme la semaine dernière, après un article paru dans le journal Michpa’ha, dans lequel le député Moché Gafni de Déguel HaTora faisait connaître sa volonté de mettre un terme à la coopération entre son parti et la Agoudath Israël. Les termes de cette passation de pouvoir ont été décidés lors d’un entretien entre Méïr Porouch et le rav David Shapira, le petit-fils du Gaon, rav Aharon Leib Steinmann, et non, comme on aurait pu l’attendre, entre les différents responsables politiques de Déguel HaTora.

En toile de fond, il semble que la tentative de Gafni de contrecarrer une proposition de loi visant à intégrer dans les établissements scolaires ‘harédi le programme d’étude de l’éducation publique ne pourra pas être soumise à une séance plénière au sein de la Knesset.

Certes, le ministre de l’éducation, Naftali Bennet, avait fait savoir qu’il soutenait l’exception des établissements scolaires ‘harédi, lors de sa promesse aux représentants de Yahadouth HaTora pendant les pourparlers en vue de fonder la coalition gouvernementale. Or, Bennet avait insisté pour que cela prenne la forme d’une décision gouvernementale aux détails définis en collaboration avec Méïr Porouch et le ministre de la santé Ya’akov Litzmann.  Porouch devrait rendre publiques ces conclusions juste après avoir quitté son poste…

LIRE  Le gouvernement français critique l'antisémitisme

Quant au rav Ya’akov Acher, le fait qu’il rejoigne à présent l’arène politique de la Knesset constitue une très grande aubaine pour le monde orthodoxe : c’est l’un de ses meilleurs orateurs.

 

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire