La che’hita définitivement permise en Belgique

0
936

Ça y est : la Belgique vient de reconnaître le droit à la che’hita, en lui accordant des prérogatives constitutionnelles. La haute Cour de Justice de Bruxelles vient en effet de déclarer que « le fait de limiter la pratique de la che’hita cachère s’oppose aux Droits de l’Homme ainsi qu’à la libre pratique religieuse en Belgique ».

On se souvient qu’il y a quelques mois seulement, certains membres du Parlement belge, avec à leur tête le ministre du Bien-être animal, Ben Weyts, avait tenté d’interdire la che’hita, prétextant qu’il était nécessaire de pratiquer l’électronarcose avant d’égorger une bête, ce qui s’oppose à la Halakha.

C’est donc une véritable victoire qui vient d’être remportée par la communauté juive de Belgique.

Le Grand rabbin de Bruxelles, Albert Avraham Guigui, porte-parole de la Conférence des rabbins européens auprès de l’Union européenne, a ainsi déclaré être satisfait de voir « l’intelligence l’emporter ». « Il s’agit là d’une décision qui va mettre un terme au ballet des tentatives ayant cherché à exclure la pratique de la che’hita cachère de la réglementation belge qui rendait obligatoire l’exécution d’un défaut sur l’animal en opposition avec la Halakha. La Belgique a envoyé un message clair aux autres Etats de l’Europe où la pratique de la che’hita est encore discutée ».

On l’espère. Car, comme on le sait, les médias français n’y vont par quatre chemins lorsqu’ils diffusent les « nouvelles images insoutenables » (sic) filmées par l’association L214 dans les abattoirs de Pézenas et de Mercantour, n’hésitant pas à extrapoler sur la manière dont le peuple juif effectue les abattages rituels. Sur l’hexagone, tout reste encore à faire pour légitimer l’exercice de la Halakha en ce qui concerne la che’hita.

Pour le rav Pin’has Kornfeld,  l’un des principaux représentants de la communauté Ma’hziké haDath à Anvers, « nous avons réussi, avec l’aide du Ciel, à retourner les mauvaises intentions des ennemis de la religion. Mais je continue de prier, a-t-il ajouté, pour que tous les décrets concernant la pratique de la che’hita qui planent encore sur le peuple juif soient tous annulés ».

LIRE  USA: le Sénat présente un projet de loi contre le financement des terroristes par l'AP

Aucun commentaires

Laisser un commentaire