Commencerait-on à voir la fin du tunnel ? En Israël, peut-être…

0
204

Selon le site Ynet, on commence à réfléchir à la suite des événements. Mais tout n’est pas encore tellement joyeux…

A la fin de la fête de Pessa’h, la « libération » de l’économie va commencer, mais au moins jusqu’à septembre, les réunions de foule seront interdites. Même la routine des vols ne reprendra probablement pas jusque-là. Les responsables gouvernementaux ont déclaré que les centres commerciaux s’ouvriront progressivement mais pas les chaînes alimentaires, la possibilité de permettre aux coiffeurs de fonctionner avec un équipement de protection spécial est à l’étude.

La stratégie de sortie de la période actuelle en Israël commence à être étudiée : les responsables gouvernementaux ont déclaré qu’après Pessa’h, Israël commencerait à « libérer » l’économie. Selon eux, les emplois commenceront à fonctionner de manière progressive, tout en maintenant des règles de précaution. Les centres commerciaux seront fermés dans la première phase, tout comme les cafés et restaurants. La réunion en foules devraient être interdite pour au moins jusqu’en septembre.

Le vol vers Israël ne devrait pas revenir à la normale avant septembre. Les hauts responsables ont noté la possibilité pour les coiffeurs et les esthéticiennes de commencer à travailler progressivement mais avec des mesures de protection spécialisées telles que des masques faciaux est à l’étude. En ce qui concerne les études, le ministère de l’Éducation a déjà annoncé que les élèves de l’enseignement spécial verront leurs structures s’ouvrir probablement immédiatement après les vacances.

Ce vendredi à 06h00, le couvre-feu a pris fin, au cours de laquelle les citoyens de l’Etat ont été interdits de se déplacer de localité en localité pour empêcher la propagation du virus. Dans le même temps, toutes les autres restrictions standard sont restées en vigueur. L’activité des transports en commun, qui a été complètement interrompue mardi soir, reprendra dimanche matin dans une mesure limitée à 25%. Les trains de voyageurs sont toujours arrêtés, la circulation en taxi est autorisée.

LIRE  La levaya du Grand rabbin Sitruk zatsal à Jérusalem

Une sortie sera possible jusqu’à 100 mètres de la maison et en même temps quitter la maison pour l’équipement alimentaire et médical est autorisé. Reste en vigueur l’interdiction de se rassembler à plus de deux personnes et celle de célébrer des prières en commun dans la sphère publique. La participation aux funérailles est limitée à un maximum de 20 personnes dans un espace ouvert uniquement, et la circoncision est autorisée pour un maximum de 10 personnes, dans un espace ouvert uniquement, tout en maintenant une distance de deux mètres.

En plus de ces restrictions, le directeur du ministère de la Santé Moshe Bar ‘Hayim donne ordre de ne sortir de chez soi qu’avec un masque à partir de dimanche. L’obligation de porter un masque ne s’applique pas à un mineur de moins de 6 ans, à une personne qui, en raison d’un handicap mental, intellectuel ou médical, a une difficulté importante à utiliser le masque ; une personne séjournant dans un véhicule, un bâtiment ou une chambre dans un bâtiment sans qu’une autre personne ou une personne séjournant dans ces lieux avec des personnes vivant au même endroit que lui, participe à une communication qui est requise pour s’exprimer sur l’émission à condition qu’il se tienne à une distance de deux mètres d’une autre personne, deux employés qui travaillent régulièrement dans une pièce du lieu de travail à condition qu’ils soient tenus à la distance requise selon les instructions.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire