Comment rester croyant après l’enfer ? Le rav Lau en 4 minutes troublantes

0
321

« Parlez-moi des questions et des doutes après l’enfer », demande l’intervieweur au rav Yisrael Meir Lau, qui a traversé l’enfer nazi en tant que jeune enfant. Il ne s’attendait pas à la réponse décisive qu’il reçut.

Hidrabout, à partir de ‘Arouth Oroth

« Jamais avez-vous eu des mauvaises pensées ? », demande l’intervieweur. « Parlez-nous de vos questions et de vos doutes. »

Le rav Lau répondit du fond de son cœur : « Le roi David dit : ‘Que tes actions sont grandes, ô Seigneur ? Tes pensées sont très profondes’, Tes actions, il s’agit des choses que l’on voit : la nuit, le matin, le soleil, la lune, les étoiles, les profondeurs de la mer. Le roi David fixe : « Tes actes me dépassent », à plus forte raison « Tes pensées », qui dépassent totalement ma compréhension.

La réponse à la question du ‘pourquoi’. Pourquoi le Juste a-t-il droit à des problèmes, et  le mauvais non’, ‘pourquoi les méchants ont-ils droit au succès’, ‘pourquoi se taire quand un mécréant dévore un juste’, ‘ces bébés, en quoi ont-ils péché « , et ainsi de suite. Tout a une explication. Beaucoup de choses que je peux dire à ce sujet. Des livres entiers en parlent.  En plus du livre de Job.

« Mais je vais vous donner une réponse pratique. Une réponse concrète à propos de la Shoah. Quelle est l’alternative ? Donner la victoire aux meurtriers ou donner la victoire à leurs victimes ? Si vous tournez le dos au D’ d’Israël parce que vous sont en colère, pas de Chabbath, pas de fêtes, pas de tallit, pas de tefillinnes. Non, non, non, je suis en colère. Et votre femme et vos enfants le seront aussi – vous avez donc donné la clé de la victoire à ceux qui voulaient détruire les Juifs, et pas seulement les Juifs en tant que concept, mais aussi le judaïsme. J’ai décidé qu’ils ne méritaient pas la victoire, pour les meurtriers de mon père et de ma mère et de mon frère de 13 ans. La victoire revient à mon père et ma mère, en ce sens qu’ils savent que leurs petits-enfants vivent en Terre d’Israël. Tous mes petits-enfants, leurs arrière-petits-enfants, vivent en Terre sainte, le peuple juif est vivant, la tradition continue, et nous avons des enfants qui ont été ordonnés au rabbinat pour la 39e génération!

LIRE  Après 37 ans: la reine roumaine qui a aidé les juifs pendant la Shoah a été enterrée dans son pays

« Vous êtes un juif incroyablement optimiste », a déclaré l’intervieweur avec étonnement, « et voici la réponse souriante du rav Lau : « J’ai de bonnes raisons. Je vis contre toutes les lois de la nature. 6 années sans médecin, sans vaccins, dans des conditions d’une inhumanité absolue, un froid terrible, le gel, la famine sans fin. Vous rêvez de pommes de terre. Des coups, pour rien. L’humiliation, et la solitude. Pas de père, pas de mère, pas de frères. Avec tout ça, et à un tel âge, en sortir vivant ! N’est-ce pas une raison d’être optimiste ?! D’être aussi optimiste que moi ?! Après une telle enfance pour fonder une famille, s’il est possible de sortir vivant et de construire un autre foyer – il n’y a plus aucune raison d’être dépressif. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire