La conclusion des Grandes Fêtes

0
633
Gog et Magog, illustration médiévale (Vauquelin)

 

Nous avons passé là trois semaines de fêtes, des « grandes fêtes », d’une austérité nous amenant à nous reprendre de la grisaille des jours de l’année, puis à vivre une semaine de joie, celle de Souccoth, du loulav, du éthrog.

Si nous avons su profiter de ce programme extraordinaire de la Tora, nous nous sentons à présent prêts à  affronter l’hiver, puis l’été qui suivra, avec plus de rigueur dans notre conduite et plus de sérieux.

Il n’est pas sans intérêt toutefois de jetter un coup d’œil par la fenêtre : nous serons amenés à constater que la situation actuelle n’est pas évidente. De la quiétude qui était celle qui caractérisait les nations, elles sont arrivées toutes à vivre des situations d’inquiétude, d’interrogations, d’angoisse.

La France, la douce France ? Son économie ne marche pas, son régime est flageolant, son Président risque fort de devoir quitter son poste dans la honte. Et les musulmans en France ! Restons corrects sur le plan politique, et disons juste qu’ils ont bien joué : ils prennent de plus en plus de place, et allez savoir ce qui va rester dans quelques années de la « culture » locale…

Puis voyons ce qui se passe entre Obama et Putin : un jeu de pression, dont l’issue est plus qu’incertain, de l’avis de tous les observateurs.

La Syrie, le Yémen, l’Irak…

Nous avons justement lu durant Souccoth plusieurs haftaroth parlant de la fameuse Guerre de Gog et de Magog. Est-ce cela qui se prépare ? Nul n’est prophète en son pays, et en tout cas, personne ne se permet de prédire une telle issue. Il n’est pas interdit, toutefois, de songer à un tel développement, quand on constate un tel remue-ménage dans le monde.

LIRE  Ghetto juif de Brest-Litvotsk (Brisk) : découverte de restes humains

Alors, qu’est-ce que cela entraine pour nous ? La guerre de Gog et de Magog est prévue par les prophéties, et elle ne sera pas facile. A nous, si nous y pensons sérieusement, de nous renforcer en notre confiance en la Parole divine, et en Ses promesses pour le peuple juif.

Alors, par exemple, les stupidités de l’UNESCO ne nous inquiéteront plus, ni nombre d’autres menaces inquiétantes en provenance des hommes politiques autour de nous…

 

En tout cas, souhaitons à tout le peuple une bonne année, celle de notre délivrance finale, quand l’Eternel décidera de faire connaitre la splendeur de Sa royauté, et réjouira le peuple juif de Sa providence !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire