Conférence de 450 rabbins européens pour préparer Roch haChana

0
144

La « Conférence rabbinique européenne » a tenu une réunion exeptionnelle en préparation des Grandes Fêtes de Tichri pour les saintes communautés en Europe.

L’importante réunion a été ouverte par le président du Comité permanent, le rav Pin’hass Goldschmidt, le rav de Londres, rav Galaï, a été marquée par la présence du célèbre Maguid rabbi Israel Meir Shoshan et par le directeur rabbinique et Rosh Yeshivat Torat ‘Haim de Moscou, rav Lebel.* Dans tous les pays européens, les autorités ont approuvé l’ouverture des synagogues dans les limites des réglementations sanitaires en coordination avec les chefs des communautés.

_______________________________________

Environ quatre cent cinquante rabbanim, dirigeants de tribunaux rabbiniques et dayanim, chefs de communautés et fidèles de tous les pays européens ont participé à une journée pleine de Tora, de cours de Halakha et de prière, qui a été organisée par la Conférence des rabbins européens en préparation de Roch Hachana. Sous le titre « Ce qui sera nécessaire dans les jours redoutables », les rabbanim ont donné des cours aux rabbanim et aux dayanim de centaines de communautés.

Il s’avère que tous les pays européens ont approuvé l’ouverture de synagogues pour les prières de Roch Hachana en coordination avec les chefs des communautés, tout en respectant les réglementations sanitaires comprenant des masques et des limites dans le nombre de fidèles. De nombreuses congrégations ont accepté des restrictions supplémentaires selon les directives des rabbanim. ‘A Paris – dit le vice-président de la Conférence et l’assistant spécial du rabbin de France le rabbin Moshé Levin – ‘selon les conseils du Grand rabbin de France ‘Haim Corsia, seuls les fidèles qui présentent un certificat de vaccination seront autorisés à venir dans les synagogues du Consistoire’.
Le rabbin de Vienne, le rabbin Yaron Engelmeier, a déclaré qu’à Vienne, les autorités exigent la présentation d’un certificat de vaccination ou d’un test corona négatif pour ceux qui viennent prier dans la grande synagogue de la ville : « La pré-inscription est requise et les invités ne sont acceptés que dans des circonstances exceptionnelles ». Le rabbin de Strasbourg, le rav Avraham Weil, a déclaré que dans toutes les synagogues de la ville, les prières se dérouleront dans l’ordre tout en respectant les règles sanitaires. Le Grand rabbin de Pologne, rav Mordechai Shodrich a déclaré que les autorités sanitaires de l’État n’ont imposé aucune restriction autre que le port de masques dans les prières de la synagogue. Le rav d’Odessa, le rav Shlomo Baksht, a déclaré qu’il est possible de garder la distance et de porter les masques et les fidèles présenteront des certificats vaccinés ou un test corona négatif. La plupart des membres de la communauté se rétablissent et les autres ont été vaccinés selon les besoins. La yechiva Torat ‘Haim de Moscou n’a pas fermé ses portes même un jour depuis le début de l’épidémie de corona. Son Roch Yechiva, rav Moché Lebel, a déclaré que « bien qu’il n’y ait pas de marque verte officielle en Russie, même si le corona fait toujours rage avec une grande force, l’administration de la Yechiva a décidé que seuls ceux qui répondent aux critères d’une marque verte acceptée en Israël peuvent assister aux prières, bien sûr après un examen corona certifié. »

LIRE  Un jeune adolescent de 14 ans frappé par la foudre sur la plage d’Ashkelon est décédé

Le président des rabbins allemands, vice-président du comité permanent de Francfort, le rav Avichai Appel, a déclaré qu’ « en coordination avec le ministère de la Santé allemand, il avait été décidé d’obliger les fidèles à présenter à l’avance un  » certificat vert « . De la même manière, nous maintiendrons une limite de distance entre les fidèles et l’obligation de porter des masques. Les membres de la chorale réduite doivent présenter un test corona négatif effectué la veille de la fête ». Le rav de Munich, rav Shmuel Aharon Brodman, a déclaré qu’à Munich, il y aura deux offices de 80 personnes en raison de la limite de distance. La communauté a fait venir deux chantres en particulier d’Israël et les fidèles ont dû présenter un test corona négatif. « En attendant, nous n’utilisons que les masques médicaux spéciaux de la FFP et nous attendons les instructions pour utiliser également les masques ordinaires.

Avec l’ouverture et le retour des synagogues et des salles d’études au centre de la vie juive, tout en maintenant les règles de prudence, la présidence de la Conférence rabbinique européenne a formulé un vaste plan de restauration des saintes communautés en Europe centré sur la « sainteté de la vie et la mémoire des péris ».

À la lumière de l’appel des grands d’Israël, nos maitres, il a invité le public à renforcer le respect des lieux de prière.

Parallèlement, la conférence a publié deux livres de responsa, issus du recueil de questions-réponses sur les affaires halakhiques adressé aux plus grands juges halakhiques, dont le rabbin Asher Weiss, rabbins et juges d’Europe, à l’époque de l’épidémie, envoyés par la conférence à tous les rabbins en vue des jours saints.

LIRE  "Le Hezbollah fait partie du processus politique au Liban", reconnaît Tillerson

Aucun commentaires

Laisser un commentaire