Contre la loi ? Quel problème : changeons la loi !

0
194
Secretary of Defense Jim Mattis meets with Israel's defense minister, Avigdor Lieberman, at the Pentagon in Washington, D.C., March 7, 2017. (DOD photo by U.S. Air Force Staff Sgt. Jette Carr)

C’est ainsi que Lieberman (notre photo) tentera de continuer à échapper aux débats du cabinet du corona

Be’hadré ‘Harédim

Quelques semaines après la révélation du fait que le ministre des Finances n’assiste pas aux réunions du cabinet du corona, le ministère de la Justice a vérifié et précisé que cela était contraire au droit du travail dans les différentes commissions entre Lieberman et le ministre des Finances, ‘Hamad Amar. Pour parer à cela, le ministre des Finances a l’intention de… modifier la loi afin de continuer sa conduite actuelle – mais seulement après l’adoption du budget.

La saga entourant l’absence du ministre des Finances Avigdor Lieberman des réunions du cabinet Corona se poursuit, car il a l’intention de modifier la loi afin de continuer et de ne pas assister aux réunions.

Dans le passé, lorsque Lieberman a été attaqué du fait qu’il n’assistait pas aux réunions de ce comité, pourtant plongé sur une question vitale pour le pays, il partageait son travail avec le ministre des Finances adjoint, le druze ‘Hamad Amar (photo ci-dessous). Mais en raison de la demande du député Moshe Arbel, le ministère de la Justice a déclaré que la division du travail pour participer aux comités ministériels est contraire à la loi.

« A la suite d’une enquête sur la question, il a été précisé par le ministre des Finances qu’il entend désormais participer aux délibérations du Comité ministériel, sous réserve des limitations du calendrier dont il dispose », a-t-on indiqué.

En conséquence, le porte-parole de Lieberman a déclaré qu’il assisterait aux réunions du cabinet, mais qu’après avoir adopté le budget en deuxième et troisième lectures, il modifierait la législation – afin qu’il puisse continuer à être absent des réunions du cabinet.

LIRE  Le maintien de la supériorité de Tsahal en mer. Nouvelle arme.

« Après qu’il a été précisé par le ministère de la Justice que la répartition de la représentation du ministère des Finances, par le ministre des Finances, Avigdor Lieberman et le ministre-adjoint des Finances, ‘Hamad Amar, entre les différents comités ministériels, nécessite des modifications législatives, il a été décidé de ne pas discuter du budget devant la Knesset. »

« Toute modification législative qui permettra au ministre Amar de participer aux discussions du cabinet corona sera apportée après l’approbation du budget », ont-ils déclaré.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire