Corona, dans la vie du public orthodoxe…

0
156

D’abord, pour Lag ba’Omer : Aryeh Frank dévoile que, suite à la réduction du nombre de personnes pouvant assister à l’allumage à Méron, nombre de rabbis ‘hassidiques s’associeront au rabbi de Biyala, qui jouit depuis des années du droit d’être celui qui effectue ce geste en premier. De la sorte, les rabbis de Ra’hamistrovka, celui de Karlin, Modziz, ‘Hanovka, Lélov et Zwil ont déjà confirmé leur participation.

Le public a été invité à participer via téléphone à cet allumage. En revanche, il est totalement interdit d’effectuer des allumages ailleurs.

Dr Zion Schlossberg, qui est en charge de l’organisation des capsules (division des classes d’étude dans le cadre des Yechivoth afin de permettre leur retour à l’étude dans l’enceinte de leurs institutions) au ministère de la Santé a déclaré : « Une dizaine de Yechivoth commencent demain à étudier dans le cadre que nous avons proposé. Nous avons reçu de nombreuses demandes de renseignements de la part d’autres Yechivoth désirant mettre en œuvre le plan. Nous en avons vérifié une grande partie et celles-ci ont été approuvées. Une autre partie nécessite encore des mises au point afin d’être approuvée. Il se peut que ce soit dans les deux semaines ou plus tard, mais il ne faut pas oublier que tout peut changer en fonction de la situation générale qui est réversible, que D’ nous en garde ! »

Le professeur Nadav Davidovitz, président du forum de santé publique, a déclaré : « Nous sommes ravis que le déclin de Corona se soit poursuivi ces derniers jours. Il n’y a eu aucun décès de Corona le dernier jour en Israël. Corona continue de frapper de nombreux pays. »

LIRE  Netaniahou critique la faiblesse du gouvernement actuel

Ce dimanche 10 mai, les jeunes filles du Beth Ya’akov reviennent à l’étude. Toutefois, d’un autre côté, le ministère de la Santé fait savoir que les allègements concernant les Kollélim et les Yechivoth ne concernent pas les agglomérations en rouge, celles où le taux de personnes atteintes par le corona est par trop élevé (Bené Brak, Beth Chémech et une partie de Jérusalem).

Aucun commentaires

Laisser un commentaire