Coronavirus et le Ministère de la santé en Israël

Coronavirus et le Ministère de la santé en Israël

0
119

Par 

Les informations se suivent et sont contradictoires. Pas un message formel adressé aux habitants d’Israël par les Autorités ! Hier, jour noir pour les annonces des effets du coronavirus en Israël, le Ministre est aux abonnés absents… Son Directeur de cabinet, mal rasé et visiblement épuisé, répond maladroitement aux questions des médias. La Corée du Nord fait mieux. Bibi est ailleurs. les rumeurs se répandent. La StartupNation est entrain de se planter dans la lutte nécessaire contre le Coronavirus. Le Premier Ministre organise ses nombreux procès et sa campagne électorale et de temps à autre semble s’intéresser de loin à une grave crise qui pointe à l’horizon. Chacun fait semblant de croire que « le coronavirus c’est une grosse grippe ».

Le ministère israélien de la Santé, très mal préparé au Coronavirus, a déclaré hier que « l’Etat hébreu devrait probablement bientôt fermer ses frontières aux étrangers en raison des craintes de l’épidémie de coronavirus COVID-19 », avant se rétracter. C’est se qu’on appelle « balagan » en hébreu. Il est clair qu’à la télévision israélienne tout et son contraire est dit. Hier soir cela a même été pathétique. Des correspondants de guerre, qui ne connaissent strictement rien au Coronavirus, ont été envoyés sur le terrain par des chaînes de TV. (DR)

Selon i24News : « Sur son site en hébreu, le ministère de la Santé a publié après Chabbath un message indiquait: « Il est probable que bientôt les frontières seront fermées à toute personne n’étant pas israélienne ».

La phrase a ensuite été supprimée sans explication. À la place, il était indiqué que’Israël refuserait l’entrée sur son territoire aux seules personnes ayant été en Chine dans les 14 derniers jours.

LIRE  Pourquoi les Juifs sont cent fois plus puissants que tous les Musulmans ?

Cette rétraction intervient quelques heures après qu’Israël a refusé d’autoriser les passagers d’un avion de ligne en provenance de Corée du Sud à entrer sur son territoire, à l’exception des citoyens israéliens qui ont été reconduits chez eux en ambulance et placés en quarantaine.

La décision a été prise que neuf touristes sud-coréens ayant séjourné en Israël la semaine dernière avaient été diagnostiqués comme porteurs du virus après leur retour en Corée du Sud.

Il n’était pas clair s’ils étaient déjà porteurs du virus pendant leur séjour en Israël, ou s’ils l’ont contracté à leur retour.

Mais dans le doute, le ministère de la Santé a publié sur son site le détail des pérégrinations des touristes sud-coréens, demandant aux Israéliens ayant été en contact avec eux de rester en quarantaine et de contacter les autorités sanitaires.

Les autorités israéliennes ont confirmé vendredi un premier cas de nouveau coronavirus sur une femme qui avait été placée en quarantaine sur le paquebot Diamond Princess avant d’être rapatriée cette semaine en Israël ».

Source : https://www.i24news.tv/

Aucun commentaires

Laisser un commentaire