D. Trump va renégocier l’accord sur le nucléaire iranien

0
634

Le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, devrait « exiger une renégociation » de l’accord nucléaire iranien, a déclaré un ancien directeur général du ministère israélien des Affaires internationales et de la Stratégie.

« Un tel choix ira probablement de pair avec d’autres aspects de son approche de la politique étrangère en général et du Moyen-Orient en particulier », a déclaré le Brig. Yossef Kuperwasser dans un article publié sur le site web de JCPA. « Trump, à la différence du président sortant Barak Obama, cherche à renforcer les liens avec les alliés naturels des États-Unis, à savoir Israël et les États pragmatiques arabes – en particulier l’Egypte, l’Arabie saoudite et la Jordanie. Il veut en effet éviter les frictions inutiles avec la Russie. Il est toutefois prêt à défendre les intérêts vitaux des États-Unis (empêcher la nucléarisation de l’Iran et contraindre ses actions dans la région) et démontrer ainsi que les États-Unis sont redevenus une superpuissance. »

De plus, selon Kuperwasser, les nominations faites par M. Trump jusqu’à présent « renforcent l’impression qu’il choisira » l’option de renégociation sur une application plus stricte de l’accord ou l’imposition de sanctions supplémentaires.

«Légalement, écrit-il, il n’y a pas de problème parce que l’engagement des États-Unis envers le plan d’action global conjoint est fondé sur un décret présidentiel. Du point de vue des États-Unis, le plan n’est pas devenu un traité international. Le nouveau Président pourrait annoncer que si l’Iran refuse de rouvrir l’accord pour discussion, Washington renoncera à cette loi et réappliquera les sanctions secondaires (dont certaines n’ont jamais été annulées en premier lieu mais seulement suspendues, le Congrès ayant récemment voté pour les prolonger pendant 10 ans). Cela signifie que les États-Unis gèleraient les liens économiques avec toutes les entités faisant affaire avec l’Iran. Les entreprises et les banques européennes réagiraient en mettant un terme à ce commerce. »

LIRE  La Haute Cour : pourquoi l'Etat ne reporterait-il pas la suppression de la subvention pour les garderies à l'an prochain ?

Les Mollahs ne cessent de ronger leur frein en anticipant cette nouvelle réalité qui se dessine à partir du 20 janvier 2017…

 

Source http://coolamnews.com/d-trump-va-renegocier-laccord-sur-le-nucleaire-iranien/

Aucun commentaires

Laisser un commentaire