Danser avec le pape ?

0
698

Illustration extraite du compte Facebook du rav Pinson

 

Un groupe de Juifs américains s’est rendu au Vatican pour lui proposer d’œuvrer en commun en faveur de la sauvegarde des cimetières en Europe.

La scène a été filmée : on y voit un Juif ‘hassidique en streimel (ben oui, quand on va chez le rebbe, on s’habille bien), un rav ‘Habad et d’autres personnes encore – organisant à la fin de la rencontre une danse avec instrument de musique, quand les Juifs chantent « Yamim » (sans doute : « Yamim ‘al yemé mélekh tossif« , accorde longue vie au roi…)…

Que dire ? La scène était pittoresque, mais elle nous a gênés. Nous avons demandé au possek de Kountrass, le rav Ye’hiel Bamberger de ‘Haïfa, son avis, et il nous a indiqué de ne pas faire passer ce film sur notre site.

Donc nos visiteurs ne l’auront pas vu chez nous.

Et, par la suite, un grand débat a éclaté en particulier à ‘Habad, quand l’un des rabbanim a déclaré que cette rencontre, pour le moins, n’a pas provoqué de sanctification du Nom divin…

Le rav Dov Ber Pinson, qui faisait partie de cette délégation, a écrit une lettre d’explication : « Que l’on sache… que je comprends à présent que ce qui a été fait allait contre la Tora et contre les positions du Rabbi, et qu’il eut mieux valu que cela ne soit pas organisé. Je demande pardon, et regrette sincèrement de l’avoir fait, et ne ferais plus à l’avenir une telle démarche ».

Clair.

 

Ajoutons ici quelques éléments.

D’abord ce que nous rappelé le rav Bamberger : une fille du rav Ravits est la secrétaire du Président de l’Etat d’Israël pour les sujets liés à la religion. A ce titre, elle a du accompagner son patron lors d’une visite du Vatican. Elle a fait attention à ne pas se prosterner devant le maître à bord, et, questionnée à cet égard, elle a dit que c’était du fait du crucifix… Le pape a enlevé cet objet… L’affaire avait fait le tour du monde – non sans provoquer un grand Kidouch Hachem ! Mais là…

LIRE  ”Qui s’y frotte s’y pique” - Israël n’est pas menacé par le retrait américain

Surtout quand on se souvient du passé, long et douloureux, voire criminel, de « l’Etat chrétien du Vatican » face aux Juifs, toutes générations confondues.

Puis sur le fond : en quoi le Vatican est-il intéressé à agir en faveur des cimetières ? C’est vrai que les Musulmans sont sensibles à ce qui se fait en France dans ce domaine, et effectivement envoient leurs morts vers leurs pays d’origine, mais les chrétiens ?! C’est dans ce dernier pays, la France, à l’origine placée sous leur influence que cette catastrophe quotidienne est pratiquée, et jamais le moindre dignitaire chrétien n’a levé le doigt pour s’y opposer. De la sorte, l’idée même d’aller chez le pape pour lui présenter une telle requête nous semble inutile et déplacée…

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire