Décès du rav Mena’hem Mendel Schnébalg zatsal de Manchester

0
206

Le rav Mena’hem Mendel Schnébalg, l’un des rabbanim les plus importants d’Angleterre, est mort à l’âge de 100 ans. Ces dernières années, il est tombé malade et affaibli et a été hospitalisé plusieurs fois à l’hôpital. Il sera enterré à Jérusalem.

Il est né en 1921 dans la ville de Grossverdain en Roumanie, de son père rabbi David Zvi Schnébalg, dayan de Wiznhitz et Roch Yechiva à Grossverdain. Son grand-père, rav ‘Haïm Falach, était un kabbaliste réputé. Ses racines familiales s’inscrivent dans les plus importantes familles du peuple juif.

Dans sa jeunesse, rav Mena’hem Mendel a étudié auprès du Damések Eliézer, rabbi Eliézer Hager de Wiznitz, et est resté très proche de lui. Il a même publié le livre de son rav, Tehilim Damések Eliézer.

Pendant la Shoah, la famille Schébalg est passée d’un ghetto à un autre, avant de se retrouver, à la fin de la période, à Tchernovitz puis à Bucarets en Roumanie.

Rav Mena’hem Mendel s’est marié à cette période, mais a eu la terrible épreuve de voir son épouse décéder des suites de son premier acouchement, puis il s’est remarié.

La famille est arrivée par la suite en Angleterre, et s’est installée à Manchester. Rav David y a été nommé dayan, poste qu’il a occpupé jusqu’en 1968, année de son décès. Sur sa demande, son fils, qui était rav d’un quartier, a été nommé à la tête de la communauté de la ville tout entière, poste qu’il a occupé depuis lors. Il a veillé à ce que tous les services religieux soient assurés de la meilleure des façons possible, et a répondu à de nombreuses questions de Halakha, réunies dans un ouvrage du nom de Sifté ‘ani, parmi les autres ouvrages qu’il a publiés.

LIRE  Décès en Amérique du rav David Feinstein, fils de rav Moché

Il avait une grande facilité à la parole, et nombreux étaient les membres de la communauté qui venaient assister à ses interventions orales, dans lesquelles il apportait des idées innovantes et des conseils percutants.

Il était en contact avec de nombreux rabbanim de toutes les communautés, et souvent des Guedolim de passage dans le Nord de l’Angleterre venaient le visiter.

Il a laissé derrière lui des fils et des filles mariés, et de nombreux descendants. Son fils est le rabbi de Tchernivtsi des États-Unis, un autre fils, rabbi ‘Hayim, est Av Beth Din des Avrékhim à Monsey, le rav Yisrael est le Av Beth Din de Bolchov à Williamsburg, le regretté rav Pinchas Schneibalg était Roch Yechivat Vizhnitz à Londres, et ses gendres sont rabbi de Strapkov et le regretté rabbi ‘Haim Halperin – Av Beit Din de Divrei ‘Haim à Godlers Green à Londres.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire