Décès du rav Ozer Schwartz, Novardok Paris

0
317

Le 19 tichri est décédé rav Ozer Schwartz à l’âge de 85 ans.

Il est né à Paris dans une famille proche de la Tora. Dans sa jeunesse, il a étudié à Aix-les-Bains auprès du rav Chajkyn zatsal, puis s’est rendu à la Yechivath Gateshead en Angleterre, période durant laquelle il a perdu son père. Sa soeur s’étant mariée par la suite avec le rav ‘Hayim Halperin, l’un des proches disciples de rabbénou Guershon Liebmann de Novardok, toute la famille s’est rendue sur place afin d’assister à ce mariage et aux festivités qui l’ont suivi, et l’ambiance de cette institution, ainsi que la personnalité de rabbénou Guershon ont fortement impressionné le jeune Schwartz, au point de décider de rester à Novardok.

Il fut depuis lors le délégué de « Rabbénou », puis l’un des dirigeants de la Yechiva, prenant sur lui aussi le joug financier de cette institution.

Sa conduite, très fortement inspirée par Novardok, a eu une très grande influence sur les personnes l’entourant, en particulier pa sa sincérité et par son dévouement pour les mitsvoth, allant jusqu’au bout des possibilités dans chaque chose, sans ne chercher jamais la moindre publicité pour ses actes.

Il était le Machgia’h à la Yechiva jusqu’à la fin de ses jours. Il venait assez souvent en Erets Israël, à Modi’in ‘Ilith où il avait loué une maison, et pour Pessa’h, il a décidé de rester dans le pays. Malheureusement à Roch haChana, il a été atteint du virus et ne s’en est pas remis.

Il laisse derrière lui une grande famille, tant en France qu’en Erets Israël, en particulier son fils rabbi Ya’akov Israël qui dirige une Yechiva et un Kollel s’inscrivant dans la dynamique de Novardok à Kiryat Séfer.

LIRE  Terrorisme : notre société doit faire un choix

Aucun commentaires

Laisser un commentaire