Décès du rav Arié Finkel zatsal

0
1851

Une semaine seulement après le décès du rav Moché ‘Hadach zatsal, roch Yechivath Or El’hanan, voici que le monde des Yechivoth est frappé par un autre deuil, avec le décès du rav Arié Lév Finkel, roch Yechivath Mir-Brakhfeld zatsal.

Le rav Finkel est né en av 1931. Son père était le rav ‘Hayim Zeèv Finkel, fils du « Saba » de Slabodka.

Dans sa jeunesse, le rav Arié a étudié à la Yechivath Slabodka (Bené Brak) et Ponievezh (dans cette même ville). Après son mariage, il a étudié au Kollel de la Yechivath Mir, puis a été enseignant dans cette même Yechiva, ainsi que Machgia’h. Quand, en l’an 2000, Mir a ouvert une succursale à Modi’in ‘Ilith, dans le quartier nommé Brakhfeld, c’est rabbi Arié qui en a reçu la direction.

La Yechiva s’est rapidement distinguée par ses qualités d’assiduité et de sérieux, et par l’ambiance particulièrement conviviale y régnant, en particulier du fait de l’influence de rabbi Arié, dont les grandes qualités humaines ont visiblement transpiré dans l’ensemble de l’institution qu’il dirigeait.

Il a publié divers ouvrages pris de ses interventions sur le plan spirituel : Har Yéraé et Yavo Chilo.

L’un de ses enfants est le rav Biniamin, dit « hatsadik », une personnalité connue dans la communauté orthodoxe.

Veuf voici quelques dizaines d’années, il s’est remarié avec une rabbanith d’origine suisse, née Rotschild.

La levya (l’enterrement) commence ce mercredi à la Yechivath Mir de Brakhfeld, puis passera par la Yechivath Mir de Jérusalem au milieu de la journée.

LIRE  Etre juif dans le cœur… et pourtant cela marche !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire