Décès du rav Gabriel Tolédano zatsal

0
1617

Le rav Gabriel Tolédano zatsal est décédé ce jeudi – jour de décès de son propre rav, rav Schakh zatsal ! Il avait 79 ans, et il malheureusement souffrait d’une grave maladie depuis plusieurs années, ce qui l’empêchait d’enseigner.

Le rav Gabriel est né à Meknes au Maroc. Son père était rabbi Chelomo zatsal, qui faisait fonction de « maguid mecharim » de la ville, un prédicateur moral de la communauté. Sa mère était une fille de rabbi Refaël Baroukh Tolédano zatsal, auteur du Kitsour Choul’han ‘Aroukh sefarade.

Après une période d’étude à la Yechiva d’Aix-les-Bains auprès de rav Chajkyn zatsal, il s’est rendu à la Yechivath Poniewezh, où il a été très proche de rav Chakh zatsal, qu’il considérait comme son rav mouvhak – essentiel.

Après son mariage, il a enseigné une certaine période à la Yechivath Porath Yossef, alors installée à Katamon à Jérusalem. Rabbi Chalom Cohen, l’actuel dirigeant de Schass, la dirigeait.

Dans les années 1968-68, il a été appelé par rav Eliahou Abitbol à venir diriger la Yechiva qu’il avait ouverte à Strasbourg, la « Yechiva des Etudiants », et sa présence y a été très importante, y apportant alors l’image d’un « ben Yechiva » exemplaire.

Il revint après cela en Erets Israël, et fonda, avec son cousin rabbi Mikhaël Tolédano, la Yechivath Or Baroukh, alors l’une des premières proposant aux jeunes sefarades une étude « yechivatique » telle que pratiquée dans les institutions achkenazes, tout en respectant les traditions sefarades. Rav Schakh zatsal était très impliqué dans cette institution, et se rendit souvent pour l’honorer de sa présence.

Il a publié plusieurs livres sur la Guemara, sous le titre générique de Mits’adé gaver, et une autre série d’ouvrages sur le ‘Houmach, sous le titre de Goal Israël.

LIRE  Ari Fuld, avant de mourir, a empêché le terroriste de poignarder une vendeuse

Ses connaissances étaient très larges, et ses disciples ont eu droit, très souvent, à profiter d’elles, ainsi que du feu qui le prenait lors de ses cours magistraux.

Au niveau public, il faisait partie du groupe des enseignants de Tora sefarades qui suivaient rav Schakh zatsal.

Il est tombé malade voici quinze ans, mais a longtemps encore tenu à donner cours. Voici trois ans, il a cessé de le faire.

L’enterrement a lieu ce jeudi soir, 17 novembre, à la Yechivath Or Baroukh à Bayit Végan.

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire