Décès du rav Nissim Moyal zatsal

0
1239

Le rav Moyal est l’une des figures de proue du Judaïsme dans le Sud d’Erets Israël, et entrainé des milliers de Juifs à revenir la pratique et à la Tora. Il est décédé à l’âge de 83 ans.

Le rav Nissim Moyal est né dans le village de Ilir ou Ilig’. Son père était rabbi Chelomo, et son grand-père rabbi Mass’od Moyal, un grand kabakiste, assassiné en 1905.

Rabbi Nissim a été élevé dans les institutions loubavitch de Marrakech, et a reçu le droit de répondre aux questions de Halakha, ainsi que la possibilité d’effectuer la che’hita. Il a également fréquenté plusieurs Kabbalistes du Maroc.

Il s’est marié en 1958 avec Simi Bouganim, dont le père a également été assassiné.

Il aida des Juifs marocains à quitter le pays au profit d’Erets Israël, et fit de la prison à ce titre. Quand il put quitter le pays et se rendre en Erets Israël, il s’installa à Kiryath Gath où une partie de la famille de son épouse habitait.

Toute sa vie durant, il étudia la Tora, et rédigea de nombreux livres : Min’hath ‘ani sur le Tanakh, Melo ha’omer sur les Pirké Avoth et Chémen lamaor, sur la Guemara.

En 1981, une personne de la ville dédia un bien foncier pour y ouvrir un centre d’étude, et c’est ainsi que le rav Moyal ouvrit une Yechiva et un Kollel, sous le nom de Kérem Chelomo.

Le rav recevait de nombreuses personnes qui lui demandaient conseil, et il se déplaçait beaucoup dans le pays pour assurer l’entretien de ces institutions.

LIRE  Arabes israéliens: un directeur d’école dénonce les députés arabes de la Knesset

De nombreuses personnes vinrent s’installer autour de la Yechiva, et le rav ouvrit pour eux d’autres structures, plus adéquates à des personnes revenant à la pratique.

 

Sa disparition, le 22 janvier de cette année, laisse un grand public sans dirigeant – bien que cela fait déjà quelques temps qu’il était très affaibli.

 

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire