Découverte de la tombe de rabbi Avraham Ibn Ezra à Tsfat ?

Une tombe avec le nom de l'un des plus célèbres commentateurs bibliques a été découverte dans l'ancien cimetière de Tzfat.

0
512

Rabbi Avraham Ibn Ezra a vécu il y a environ 900 ans, au cours de l’âge d’or du judaïsme espagnol. L’un des plus grands commentateurs du Tanakh, il fut également un poète et un penseur connu pour son humour tranchant. Il a vécu une grande partie de sa vie en Espagne tout en voyageant énormément, mais à la fin de sa vie, comme beaucoup de sages de son temps, il est monté en Erets Israël. Cependant, sa tombe n’avait jamais été localisée.

Selon la chaîne de télévision Channel 20, le mystère a peut-être été résolu alors que dans l’ancien cimetière de Tsfat vient d’être dégagée une section très ancienne. Sur une impressionnante pierre tombale de ce site a été découverte l’inscription : « Le vieux sage sage, le docteur Avraham Ben Ezra».

Les autorités du cimetière impliquées dans la restauration de l’ancien cimetière ont déclaré que « c’est une très ancienne section que nous rénovons, près de la caverne de ‘Hanna et de ses sept fils, la tombe de rabbi Yehochua ben ‘Hananya et la tombe de rabbeinu Ba’hya ben Yosef Ibn Pakuda, auteur du traité éthique « le guide des devoirs du cœur ». Ibn Pakuda, ce grand maitre espagnol, était un contemporain d’Ibn Ezra.

Une source bien renseignée a confirmé que « c’est un tombeau très impressionnant avec une grande stèle. C’est ainsi qu’on enterrait alors les gens importants. L’inscription sur la tombe est absolument distincte. Il est connu que rabbi Ibn Ezra est venu à la fin de sa vie en la terre d’Israël, comme l’ont fait beaucoup d’autres sages de l’âge d’or espagnol tels que Yehouda Halevi, le Rambam et le Ramban.» La source a ajouté qu’il y a une autre caverne adjacente qui peut contenir d’autres figures importantes. « Nous ne sommes qu’au début des découvertes. »

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire