Découverte d’une autre famille missionnaire à Jérusalem déguisée en orthodoxe

0
200

Après que l’identité de Michael HaCohen qui a vécu pendant des années avec sa famille en tant qu’orthodoxe a été révélée, aujourd’hui une autre famille de Jérusalem qui en faisait de même a été dévoilée, disciples de Michael HaCohen.

Be’hadré ‘Harédim

Le père de famille est T.B. Tous les détails à son sujet n’ont pas encore été clarifiés, mais il y a beaucoup d’informations à son sujet sur les réseaux sociaux et divers sites Web.

Selon les détails qui ont vu jour, le père de famille a déménagé dans une autre partie de Jérusalem lorsque les gens se sont méfiés de lui dans le quartier où il vivait. Be’hadré ‘Harédim a appris que la famille n’envoyait pas ses enfants dans des institutions orthodoxe, comme l’a fait la famille Hacohen, mais qu’ils fréquentaient des écoles religieuses.

Shannon Susan de l’organisation Bennino, qui surveille l’activité missionnaire sur les réseaux, a déclaré : « Nous n’avons pas fini le suivi, nous sommes encore en train de vérifier quelques éléments, c’est un élève de la première famille que nous avons révélée qui nous en a informés. »

L’équipe de ‘Hadré ‘Harédim s’est entretenue avec un habitant de la Guiva Tsorfatith qui était un ami de la famille. Il a raconté avoir eu l’habitude de s’asseoir dans un café du quartier Talpiot où l’imposteur travaillait pour un juif, sa femme y venait parfois et ils sont devenus amis. Un jour, une amie lui a dit que cette personne n’était pas juive, mais missionnaire. Choqué, il a décidé de faire un suivi et de vérifier l’information, et il s’est effectivement avéré que c’était exact. « Il a affirmé qu’il s’était converti au judaïsme, mais on ne sait pas quand et avec qui. Il travaillait dans le café où je dînais, et je comprends qu’il était en fait un païen qui se comportait comme un juif religieux et ainsi fait trébucher de nombreuses personnes dans le domaine de la nourriture. J’ai parlé avec le rabbin de ‘Habad dans la région d’où il venait, Seattle, et il m’a dit que cet homme était un goy total. »

LIRE  Tsahal poursuit ses opérations de représailles

Une séquence vidéo de 2012 montre l’homme dansant à son mariage avec le missionnaire Michael HaCohen déguisé en orthodoxe. Le mariage a eu lieu dans une synagogue de chrétiens messianiques habillés en orthodoxes, et leur but était de diffuser leurs enseignements au sein des communautés orthodoxes.

Le journal juif britannique Jewish Chronicle révèle que Michael HaCohen, qui a été vu à Beth Shemesh cette semaine sans ses vêtements orthodoxes, a créé un Beth haMidrach missionnaireà Jérusalem appelé Yeshivat Ya’arim Ha’am, enseignant la foi en J. Il a donné aux étudiants une ordination «messianique», ce qui en a fait des rabbins au moins en apparence.

Shannon Nussan, de l’organisation Beinino, qui est à l’origine de la dénonciation des missionnaires sur les réseaux sociaux, a déclaré à Be’hadrei Haredim que deux cas avaient été envoyés au ministère israélien de l’Intérieur cette semaine, y compris les noms de quatre missionnaires présumés. Ils ont appelé à une enquête sur la manière dont ils ont obtenu la citoyenneté israélienne.

Le premier cas se concentre sur un couple américain qui a fait son aliyah en 2017. Tous deux étaient proches de Michael Hacohen, le couple s’est rencontré dans un centre juif orthodoxe à Lingham, Washington, où le chrétien apparemment secret était si compétent dans les prières, et était un chantre sur Rosh Hashanah. Le mari a écrit des articles dans le journal Evangelical Christian Messianic en novembre de l’année dernière.

Le deuxième cas signalé aux autorités israéliennes porte sur un autre couple américain, le mari a déclaré à une communauté juive dans une synagogue de Seattle qu’il avait fait Techouva, et que son intérêt pour le judaïsme a commencé à Los Angeles.

LIRE  L'autisme gouvernemental se précise...

Dans des chambres ultra-orthodoxes

Aucun commentaires

Laisser un commentaire