Le département d’Etat donne la priorité au financement de l’ambassade de Jérusalem

0
529

Le département d’Etat américain accord la priorité au financement d’un immeuble pour l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, conformément à sa proposition budgétaire pour l’année fiscale 2019, qui a été publiée lundi.

En outre, la proposition comprend une demande de continuer le financement militaire pour Israël.

Selon une proposition intitulée « protéger le personnel et les installations américaines d’outre-mer », l’administration Trump « accord la priorité au financement d’une installation de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem qui débutera une fois les plans de conception et de construction finalisés. »

Un autre document intitulé « renforcer les engagements envers nos alliés » se lit comme suite : « Appuyant le récent mémorandum d’accord de dix ans entre Israël et les Etats-Unis, cette demande prévoit 3,3 milliards de dollars de financement militaire étranger pour Israël. »

Déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem était une promesse électorale centrale du président Donald Trump. En décembre, il a annoncé qu’il reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël et a ordonné au département d’Etat de commencer les préparatifs pour le déménagement de l’ambassade.

Le mois dernier, le premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré aux journalistes qu’il s’attend à ce que l’ambassade des Etats-Unis déménage à Jérusalem dans l’année à venir.

Alors que Trump rejettera plus tard cette idée et déclara que le déménagement prendrait plus de temps, un rapport ultérieur indiqua que le déménagement à Jérusalem était en effet prévu pour 2019 avec un plan de convertir un bâtiment consulaire existant à Arnona, un quartier de Jérusalem Ouest.

En ce qui concerne la coopération en matière de sécurité, les deux alliés ont signé un mémorandum d’accord en septembre 2016 qui accorde à Israël 3,8 milliards de dollars par an, à compter de 2018 et jusqu’en 2028.

LIRE  Cela semble plutôt aller vers Biden...

Suite à la signature du mémorandum d’accord, les sénateurs républicains ont déclaré qu’ils cherchaient à en renverser une partie afin qu’Israël puisse recevoir encore plus d’aide.

Source www.juif.org

Aucun commentaires

Laisser un commentaire