Déplacement de l’ambassade américaine : pressions palestiniennes tout azimut contre Trump

0
739

Les petites phrases de Donald Trump évoquant la possibilité de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, ont provoqué l’ire des Palestiniens. Ces derniers ont appelé Trump à retirer l’idée de son ordre du jour. Les médias palestiniens ont affirmé que l’AP avait chargé les prédicateurs des mosquées de concentrer leurs sermons du vendredi sur la condamnation de cette possibilité.

Mahmoud Abbas a envoyé un communiqué à Trump lui demandant de ne pas déplacer l’ambassade, ce qui, selon lui, aura un effet destructeur sur la solution à deux États et la sécurité et la stabilité régionales. Il a également appelé les chefs d’Etat du monde entier, dont les présidents de la Russie, de Chine, de France et l’UE, à empêcher une telle mesure.

Dans un sermon du vendredi auquel ont assisté Mahmoud Abbas et d’autres responsables palestiniens, Mahmoud al-Habash, le conseiller de Mahmoud Abbas pour les affaires religieuses et islamiques, a averti que le déplacement de l’ambassade pourrait voir la situation se détériorer « à des niveaux que personne ne veut voir ». Il a affirmé qu’une telle mesure est une « déclaration de guerre contre les musulmans » et que les musulmans et les chrétiens du monde s’y opposent. Il l’a qualifiée d’imprudence politique, disant que Jérusalem doit rester ouverte à tous les fidèles.

Saeb Erekat, secrétaire du Comité Exécutif de l’OLP, a rencontré des personnalités internationales et a qualifié les « tentatives » de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem de « révolution et d’incitation contre le droit international et les résolutions de l’ONU ». Il a déclaré que le fait de déplacer l’ambassade encouragerait la violence et créerait plus de tension. Interrogé par la télévision palestinienne, il a déclaré que si les États-Unis déplaçaient leur ambassade à Jérusalem, l’Autorité Palestinienne prendrait des décisions fatales, car cela signifierait que les États-Unis reconnaissent l’annexion [israélienne] de Jérusalem. Il a appelé Trump à ne pas prendre de décision qui détruirait le processus de paix.

LIRE  Trump: « Je ne condamnerai pas Israël pendant mon administration. Je comprends très bien Israël et je le respecte beaucoup »

Hana Issa, membre du conseil révolutionnaire du Fatah et professeur de droit international, a déclaré que le fait de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem enflammerait une guerre religieuse régionale. Il a ajouté qu’il s’agissait d’une violation du droit international

 

Source http://coolamnews.com/deplacement-de-lambassade-americaine-pressions-palestiniennes-tous-azimut-contre-trump/

Aucun commentaires

Laisser un commentaire