Des centaines de millions d' »argent du terrorisme » dégelés pour les Palestiniens

0
24

Il y a quelques mois, Israël a transféré un demi-milliard de NIS à l’Autorité palestinienne (notre illustration : carte de Palestine de 1947), en plus de l’argent des impôts qu’Israël collecte habituellement | Ganz : « Il s’agit d’un prêt accordé sur les fonds de remboursement futurs »

Une analyse d’un rapport officiel de l’Autorité palestinienne révèle qu’Israël a dégelé des centaines de millions de shekels de « l’argent du terrorisme » versé par l’Autorité palestinienne aux terroristes, en violation de la loi, a rapporté Israel Today.

À la suite de la rencontre de Ganz avec Abu Mazen, en septembre dernier, Israël a transféré 500 millions de shekels à l’Autorité, en plus de l’argent des impôts qu’il collecte et lui transfère chaque mois.

L’Unité de coordination des opérations gouvernementales dans les territoires occupés (MFA) a précisé que chaque 500 millions de shekels est un « prêt » et que la source entière du prêt est la fourniture d’avances au détriment de la perception future des impôts.

Mais l’Autorité palestinienne a récemment publié son rapport sur l’exécution du budget pour septembre, selon lequel, rien qu’en septembre, Israël a transféré un total de 1,77 milliard de shekels à l’Autorité palestinienne.

Une note de bas de page du rapport mentionnait également le demi-milliard de shekels supplémentaires qu’Israël a transférés à l’Autorité palestinienne, mais 400 millions d’entre eux ont été définis dans le rapport de l’Autorité comme des fonds qui seraient parvenus à l’Autorité palestinienne des « mois précédents », c’est-à-dire le remboursement dette envers l’Autorité, et non lors d’un futur recouvrement.

Les 100 millions de shekels restants ont en effet été définis comme une « avance » au détriment de la future perception des impôts. Autrement dit, l’autorité précise dans un rapport officiel qu’elle n’a pas l’intention de restituer à Israël 80 % du demi-milliard de shekels qui lui ont été transférés.

LIRE  Poutine humilié par les soldats russes capturés

Cela est exacerbé par le fait qu’à la fin de la rencontre entre Ganz et Abu Mazen l’été dernier, l’Autorité palestinienne a affirmé que le ministre de la Défense avait accepté de restituer « une partie de notre argent détenu par Israël » – c’est-à-dire de le transférer au PA certains des fonds gelés d’Israël suite à la mise en œuvre de la loi de compensation. « .

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a déclaré : « Comme indiqué précédemment, le prêt a été accordé sur les fonds de remboursement futurs que l’Autorité palestinienne était censée recevoir de la collecte israélienne. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire