Des réactions dures à la tentative de lynchage en Russie de Juifs à un aéroport

0
255

A l’aéroport se trouvent toujours des Israéliens et des Juifs qui sont sous haute sécurité, le président ukrainien a condamné ces actes ainsi que les rabbins, les ministères des Affaires étrangères et le Premier ministre.

Kikar haChabbath

Le bureau du Premier ministre, le ministère des Affaires étrangères, le président de la Conférence des rabbins européens et l’ancien grand rabbin de Moscou commentent le grave incident survenu ce soir (dimanche) en Russie.

Ainsi que cela a été rapporté, plus tôt dans la soirée, une foule musulmane a tenté d’attaquer des Israéliens qui débarquaient de Tel Aviv à l’aéroport du Daghestan, en Russie. La foule a affronté les forces de sécurité présentes dans le quartier et a même tenté de pénétrer par effraction dans les pièces pour tenter de localiser les Israéliens. Ceci, alors que les employés de l’aéroport s’enfermaient dans leurs chambres. Les musulmans ont scandé « Allahou Akbar » contre Israël.

En outre, plus tôt dans la journée, un centre juif en construction dans la République russe du Daghestan a été incendié. Le centre de Naltchik a été incendié et « Mort aux Juifs » était écrit sur ses murs.

Une déclaration conjointe du bureau du Premier ministre et du ministère des Affaires étrangères a déclaré : « L’État d’Israël considère sérieusement les tentatives visant à nuire aux citoyens israéliens et aux Juifs partout dans le monde. Le bureau du Premier ministre, le ministère des Affaires étrangères et le quartier général de la sécurité nationale (NSH) suivent le développement des événements dans le sud de la Russie dans la province du Daghestan. Israël attend des autorités russes chargées de l’application des lois qu’elles protègent la sécurité de tous les citoyens israéliens et juifs, où qu’ils se trouvent, et qu’elles agissent de manière décisive contre les émeutiers et contre les incitations sauvages dirigées contre les juifs et les Israéliens. »

L’ambassadeur d’Israël en Russie, Alex Ben-Zvi, travaille avec les autorités russes pour assurer la sécurité des Israéliens et des Juifs sur place.

Le président de la Conférence des rabbins européens et ancien grand rabbin de Moscou, le rabbin Pinchas Goldschmidt, a réagi à cette tendance alarmante et a déclaré : « La Conférence des rabbins européens est préoccupée par la situation des Juifs au Daghestan, avec les informations faisant état d’appels à pogroms contre les Juifs dans les villes de la république. Le président Poutine est responsable de la paix des Juifs dans son pays et nous espérons qu’il donnera une instruction sans équivoque au gouvernement local de ne pas laisser place à des émeutes et à des pogroms contre les Juifs ».

Il convient de noter qu’à l’heure actuelle, il y a encore un certain nombre d’Israéliens et de Juifs sur place, et ils sont sous haute sécurité, l’événement sur place n’est pas encore terminé.

Un haut responsable de la sécurité à propos des événements en Russie : « Il s’agit d’un incident qui n’est pas encore terminé. Un nombre relativement restreint d’Israéliens et de Juifs sont actuellement isolés et sécurisés à l’aéroport. Nous travaillons pour qu’ils prennent un vol de correspondance vers Moscou, dès que les conditions le permettront. Les responsables de la sécurité en Israël et l’ambassadeur israélien travaillent avec les responsables de la sécurité locaux. La question est traitée par les services concernés ».

Le président ukrainien Zelensky a condamné la tentative de lynchage et a écrit : « L’incident au Daghestan est horrible, et ce n’est pas un incident isolé, il fait partie d’une culture plus large de haine envers les autres nations. Le ministre des Affaires étrangères a fait de nombreuses déclarations antisémites, le président russe a fait de nombreuses déclarations antisémites. L’antisémitisme russe et la haine envers les autres nations sont profondément enracinés en Russie et alimentent l’agression et le terrorisme ».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire