Des soldats russes font défection et ont commencé à se battre pour l’Ukraine contre Poutine

0
214

Le ministère ukrainien de la Défense rapporte que des soldats russes capturés ou qui se sont rendus s’entraînent aux côtés de leurs nouveaux camarades, après avoir accepté de rejoindre la nouvelle Légion « Liberté russe » mise en place pour combattre Poutine | Les Ukrainiens affirment que plus de 17 000 soldats russes ont été tués depuis le début de l’invasion, dont des dizaines de hauts responsables militaires.

Be’hadré ‘Harédim – Yandki Farber
Des soldats en Ukraine. Illustration | Photo: Armée ukrainienne

Des troupes russes qui se sont rendues, ont changé de camp et se battent maintenant pour l’Ukraine contre les troupes de Vladimir Poutine, a affirmé le ministère ukrainien de la Défense. Les responsables ukrainiens affirment qu’une nouvelle légion appelée « Liberté de Russie » a été créée pour les soldats russes tournant le dos à l’armée dont ils ont fait défection.

Ces forces russes ont déjà commencé à s’entraîner pour combattre aux côtés de leurs nouveaux camarades, selon le ministère ukrainien de la Défense. Hier, le ministère ukrainien de la Défense a annoncé sur sa chaîne d’information que les commandants ont rendu visite aux soldats russes qui ont été capturés et se sont rendus « pour sélectionner ceux qui veulent servir ».

Les Ukrainiens affirment que plus de 17 000 soldats russes ont été tués depuis le début de l’invasion il y a cinq semaines, et au moins 16 commandants de haut rang ont été tués. Dans un rare discours public, le chef de l’agence d’espionnage britannique a déclaré que les conseillers de Poutine avaient peur de lui dire la vérité sur les progrès de son invasion de l’Ukraine. Le chef de l’agence, Jeremy Fleming, a déclaré que la portée de « l’erreur de jugement » du dirigeant russe doit être « très claire pour le régime ». Il a déclaré: « De toute évidence, il (Poutine) n’a pas bien apprécié l’opposition du peuple ukrainien. »

LIRE  Le général avertit : l'Iran possède 3 000 missiles balistiques...

Il a ajouté: « Il n’a pas apprécié la force de la coalition qui est venue en réponse à l’invasion, il n’a pas pensé aux conséquences économiques du régime des sanctions. Il a surestimé les capacités de son armée pour assurer une victoire rapide. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire