Deux B-52 dans le ciel israélien

Deux B-52 dans le ciel israélien

0
325
Démonstration de force américaine contre l’Iran: le B-52 dans le ciel israélien

Moins de deux semaines après l’exécution de Fahrizadeh, deux bombardiers américains ont traversé les cieux d’Israël et du golfe Persique, pour la deuxième fois ce mois-ci. « C’est un message à l’Iran », ont déclaré des responsables américains, ajoutant que l’administration pense que le danger d’une attaque iranienne contre les États-Unis et leurs alliés est plus élevé que d’habitude à présent.

Un message menaçant à l’Iran, moins de deux semaines après l’élimination du chef du programme nucléaire : deux bombardiers américains B-52 ont traversé le ciel du Moyen-Orient aujourd’hui (jeudi), et des sources américaines ont déclaré qu’il s’agissait d’un message dissuasif clair à Téhéran. Les bombardiers ont également survolé le ciel d’Israël dans le cadre de la démonstration aérienne de force dans la région. Le mois dernier également , un B-52 a volé dans la région, dans le but de transmettre un message aux Iraniens.
Les deux bombardiers ont décollé mercredi d’une base en Louisiane, aux États-Unis. Après avoir traversé l’océan Atlantique et l’Europe, ils ont traversé le golfe Persique et ont volé près d’Oman, se tenant à une certaine distance de sécurité de l’Iran. Des avions de combat d’Arabie saoudite, de Bahreïn et du Qatar ont accompagné les bombardiers lors de leur passage dans leur espace aérien. Au total, leur vol devrait durer 36 heures.
Le B-52, entré en service en 1955, est considéré comme le principal bombardier de l’armée américaine. Il a une portée de vol énorme de plus de 14 000 km sans devoir effectuer de ravitaillement en vol et une capacité de charge de 32 000 kg. Pour l’avion dans ses nouvelles versions, des systèmes aéroportés sont assemblés à l’arrière. Il est capable de transporter des missiles de croisière et des armements nucléaires. Le bombardier est manœuvré par cinq membres d’équipage: un pilote, un copilote, deux navigateurs et un officier de guerre électronique.
Des responsables américains ont déclaré à l’Associated Press que le vol était destiné à montrer l’engagement américain en cours au Moyen-Orient, même si l’administration Trump a ordonné le retrait de milliers de soldats d’Irak et d’Afghanistan. Les bombardiers lourds d’apparence menaçante, qui peuvent transporter des armes à la fois conventionnelles et nucléaires, traversent rarement les cieux du Moyen-Orient.
LIRE  Trump invite les envoyés arabes au dévoilement du Plan de Paix

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop