Deux semaines avant les élections…

0
208

Où en est-on pour les prochaines élections en Israël ?

Rien n’avance réellement.

A en croire les sondages, la Droite n’a pas les moyens d’accéder au pouvoir à elle seule : le Likoud n’a droit qu’à 31 sièges, tandis que Ka’hol-lavan en est à 30.

Evidemment, ce sont les partis complémentaires qui ajoutent à l’un ou à l’autre des groupes, mais cela n’est pas non plus suffisant.

Du côté Droite, les orthodoxes en sont à 15 sièges, et Yemina de Shaked à une dizaine de sièges, ce qui amène ce groupe à 56 sièges.

Et à Gauche, si les Arabes sont prêts à ajouter leur voix à Ka’hol-lavan (!), et que l’ancien parti travailliste dépasse la limite minimale (ce qui n’est pas évident), alors ce groupe arrive à 54 sièges.

Et l’élément-clé reste cette fois-ci encore Lieberman, avec ses dix sièges prévus : il pourrait donc être celui qui décide de l’avenir du gouvernement (on sait vers quoi il vise depuis quelques mois : surtout pas Bibi, et surtout « moi ») ! Pour le monde orthodoxe, cela serait une catastrophe, car ce personnage, après n’avoir juré que Bibi, et avoir établi des relations bonnes avec le monde orthodoxe, le voici, fidèle à lui-même (= un personnage tordu), faisant tout (alors, vraiment tout, y compris rendre dingue le pays entier avec des élections superflues) pour faire tomber Netaniahou et n’ayant cesse de proclamer que les orthodoxes cherchent à dominer le pays et à voler son argent (où avons-nous déjà entendu un tel discours, rappelez-moi ?), en est arrivé à des bassesses insupportables et profère des grandes menaces à l’encontre de la population orthodoxe.

LIRE  Une erreur humaine a fait que le convoi juif est parti en avance et a survécu à un bombardement

Mais même sans cela, ce personnage, qui n’a en aucune manière fait ses preuves, mais, bien au contraire, s’est avéré être d’une grande instabilité et d’un cynisme inadmissible, ne peut pas avoir un tel pouvoir.

C’en est au point que même dans son propre groupe, un Benny Ganz n’hésite pas à parler de rejoindre Netaniahou pour fonder un gouvernement d’union nationale, quitte à se séparer de Lapid et à isoler Lieberman.

Un tel scénario semble s’imposer, et pour le public pratiquant dans le pays, c’est une obligation absolue, car imaginer Lapid et Lieberman au pouvoir équivaut à un cauchemar terrible !

Un détail enfin : Feigelin, qui est situé très fortement à l’extrême droite, semble rejoindre le Likoud, convaincu par Netaniahou de ne pas se présenter car il risque fort de ne pas arriver au minimum requis et donc de provoquer la perte d’un certain nombre de voix de la Droite. En récompense, il lui a été promis un poste ministériel. Problème : l’un des éléments exigés par Feigelin est d’oeuvrer en faveur de la possibilité de monter sur le Mont du Temple pour y prier, ce qui déplait totalement au parti de Dégel haTora, car une telle conduite est absolument interdite par la Halakha… Question  à suivre.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire