Quand Donald Trump a voulu envahir le Venezuela

0
338
US President-elect Donald Trump speaks during a press conference January 11, 2017 at Trump Tower in New York. Trump held his first news conference in nearly six months Wednesday, amid explosive allegations over his ties to Russia, a little more than a week before his inauguration. / AFP PHOTO / Timothy A. CLARY

Lors d’une réunion avec son équipe, Donald Trump aurait demandé si les États-Unis pouvaient envahir le Venezuela afin de mettre fin à l’instabilité présente dans le pays, révèle le Huffington Post.

Les faits se sont déroulés en août dernier, mais ce n’est que ce mercredi 4 juillet qu’ils ont été révélés. Lors d’une réunion dans le bureau ovale avec son équipe, Donald Trump aborde l’instabilité présente au Venezuela et évoque les différentes sanctions contre le pays. Au cours de la discussion, tout naturellement le chef des États-Unis lance : « Le Venezuela menace la sécurité régionale… Pourquoi les États-Unis n’envahissent-ils pas simplement le pays ? », relate le Huffington Post.

« Occupez-vous de vos affaires »

Une déclaration qui a laissé sans voix ses collaborateurs. Le secrétaire d’État américain Rex Tillerson et le conseiller à la sécurité nationale HR McMaster, qui ne sont depuis plus aux côtés de Donald Trump, ont été stupéfaits et ont pris quelques minutes pour expliquer au président qu’il n’était pas recommandé d’utiliser cette technique. Malgré ces recommandations, Donald Trump a tout de même évoqué en public la menace d’« option militaire » pour retirer Maduro du pouvoir. « Occupez-vous de vos affaires et réglez vos propres problèmes, M. Trump », lui avait répondu le fils de Maduro avant de menacer de s’en prendre à la Maison-Blanche en cas d’attaq

Donald Trump avait même soumis l’idée aux quatre chefs d’États latino-américains, lors de l’Assemblée générale de l’ONU. Tous avaient tenu le même discours et dissuadé le président des États-Unis d’un tel envahissement.

LIRE  Caricature de Israël Hayom

Source www.valeursactuelles.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire