Doudou Amsalem contre Mandelblit !

0
47

Le ministre chargé de la liaison entre le gouvernement et la Knesset, Doudou Amsalem, Likoud, s’en est pris ce vendredi à Mandelblit, avec une virulence rare.

Be’hadré ‘Harédim

Le ministre Amsalem s’est élevé contre Mandelblit – le porteur de la kippa, qui autorise les manifestations: «Quel est le lien entre les manifestations et les réglementations d’urgence? Quel est le lien entre les manifestations et la prière? Comment une personne compare-t-elle même les manifestations aux prières? Je prie tous les matins – je n’ai pas de kipa – je prie pour que le Saint, béni soit-Il, me permette d’accomplir un Kiddouch Hachem, une bénédiction du Nom divin. « 

NDLR : Amsalem, d’origine marocaine, a fréquenté une Yechiva dans sa jeunesse…

« Comment comparez-vous cela ? Depuis 2500 ans les Juifs ont préféré être jetés dans une fournaise ardente pour pouvoir prier. Comment comparez-vous la prière à une manifestation? On peut attendre encore deux semaines pour en faire, mais une prière, il faut la faire au quotidien – je dois vous l’enseigner, M. Mandelblit ? cria le ministre avec une gorge rauque.

« Il y a 15 000 personnes là-bas, dans les manifestations tous les jours. Quoi, vous ne voyez pas le virus se propager parmi eux ? Vous ne voyez pas ce qui nous est arrivé dans le pays ? Mais ce n’est pas une question juridique ! », a déclaré le ministre.

Le ministre de liaison a continué : « Toute personne sensée assise dans la maison voit ceci et se dit : juste une seconde, alors pourquoi ne puis-je pas aller voir ma mère? Je n’ai pas compris. Pourquoi devrais-je la laisser seule? Pourquoi ne puis-je pas aller aux funérailles, que D’nous en préserve, de tel ou tel membre de ma famille ou d’un ami ? Pourquoi ne puis-je pas aller à la synagogue pour prier? Pourquoi je fêterait-je pas le mariage de ma fille en plein air, à l’extérieur, dans la cour, avec 200 personnes? Pourquoi envoyez-vous des policiers pour disperser le mariage? 200 personnes à l’extérieur, dans le village, au centre du village… Pourquoi est-il impossible de prier, au fait, à l’extérieur, pas dans le bâtiment, avec un tel nombre de personnes ? Mais pour manifester – que Dieu nous le permette ! C’est la chose la plus importante dans l’État d’Israël, et en général dans l’humanité. Qu’est-ce qu’une manifestation par rapport à la valeur de la vie humaine? Je me pince à chaque fois. « 

LIRE  S'abaisser devant 'Essav ? Par le rav Ephraïm Klappisch

Puis : «Je vois le public israélien, je vois ce qui se passe, j’explose chez moi. Je ne crois pas ce que j’entends. Chaque jour, je vois le pourcentage de personnes infectées – 7 000 personnes, près de 40 morts par jour. Je suis horrifié. Je ne m’intéresse pas à la politique, mais à la vie du public. Mais vous êtes plongé dans la politique, M. Mandelblit. Je ne comprends pas d’où vient votre logique. Je lui ai dit lors d’une des réunions du cabinet: Vous savez quoi ? Vous déciderez de ce que vous voulez, apportez simplement la paix au peuple d’Israël.

« Par conséquent, l’absurdité de ces décisions, à mon avis, a fait que la confiance du public soit violée.

« Tout est devenu incontrôlable ici. Chaque jour, vous entendez les chiffres augmenter. Je pense que là où Mandelblit nous a amenés, c’est un désastre. Je n’aurais jamais imaginé qu’il y aurait une personne qui ferait un tel dommage à un pays, un fonctionnaire. Regardez où nous en sommes. 7 000 patients par jour. 11% des tests sont positifs ! Et l’essentiel, ce sont les manifestations, se disputer. Et Kakhol Lavan comparent les manifestations aux prières. Que prétendent-ils? Regardez l’affirmation absurde: il y a un million de fidèles et 15 000 manifestants. Tout d’abord, c’est le plus gros bluff et les mensonges habituels. Après tout, les fidèles prient dans 20 à 30 par minyan. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire