Dr Or Goren, médecin principal à Ichilov, en un monologue plein de douleur…

0
101

Dr Or Goren, médecin principal à Ichilov, en un monologue plein de douleur :

Un peu difficile à croire, mais il y a encore des opposants au vaccin et des négationnistes de ce virus. J’ai lu des articles et des commentaires qui appellent à ne pas se faire vacciner ou qui remettent en question la logique du vaccin.

Je regarde les photos des funérailles de masse dans lesquelles beaucoup ne portent pas de masques et ne s’écartent pas les uns des autres, et je me dis que c’est exactement ce qui est écrit – le sang de ton frère hurle depuis la terre.

Ici, à Ichilov, ce n’est que maintenant que nous commençons à ressentir une certaine rémission dans la troisième vague.

Nous avons converti 3 salles d’hospitalisation en salles corona pour les patients en état moyen. Nous avons un autre service pour les soins des patients bénins qui ne peuvent pas être soignés à domicile. Nous avons transformé nos deux unités de soins intensifs en soins intensifs corona. Nous avons 5 appareils Acmo au travail.

Nous avons environ 30 patients critiques oscillant entre la vie et la mort que nous avons définis comme ayant une chance de s’en sortir grâce aux soins intensifs. Il n’y a personne de plus de 70 ans. L’âge moyen est de 50 ans. La plupart d’entre eux n’ont pas de maladie d’origine.

Les autres (même s’ils sont en état critique) sont obligés de se contenter de moins bons traitements. Pour ceux qui disent que c’est une autre grippe, je suis médecin de soins intensifs depuis 11 ans. Ce n’est pas comme tout ce que nous savions. C’est une maladie terrible, qui détruit les poumons et altère de manière irréversible les fonctions physiques et mentales.

LIRE  Un média français a décerné un prix à un dessinateur auteur de caricatures antisémites

Nous regardons les yeux grand ouverts les jeunes qui meurent sous nos yeux et nous ne pouvons rien faire. Pas d’aide respiratoire, pas d’ECMO et pas la médecine. Rien n’aide pendant la phase sévère de la maladie.

Il n’y avait pas de tels chiffres, il n’y avait pas de tels âges et il n’y avait pas de tels patients les autres années. Oubliez cela, ce n’est pas la grippe.

Je suis (contrairement à tous les dénégateurs) depuis un an l’un des responsables des évaluations de l’unité d’anesthésie et de soins intensifs de Corona. Je traite ces patients presque quotidiennement. Dites-leur au revoir et prévenez leurs familles. Tant de fois j’ai entendu des phrases comme – « Si seulement nous savions que nous aurions été plus prudents », « J’ai infecté ma mère ».

Tant de réanimations sont inutiles.

Tant de chagrin, de séparations et de larmes.

Puis survint le vaccin.

Un miracle pour lequel les meilleurs esprits et experts se sont mobilisés. Un vaccin qui a été officiellement testé sur environ 100 000 personnes et dont l’expérience est déjà de plusieurs millions de sujets. Il n’a aucun effet significatif à long terme. Il protège dans 95% des cas. Même les personnes infectées par un vaccin ne développent pas de maladie grave. Il protège probablement contre les mutations.

Mais tout à coup, tout le monde est devenu expert des étapes de recherche, de la taille des échantillons et de la lecture critique d’articles Facebook …

Les personnes sans études ni connaissances médicales écrivent avec confiance que le peu de temps pendant lequel le vaccin est développé prouve qu’on a arrondi les angles. Quelles informations ont-ils sur la recherche et les processus de réglementation et de financement ? Quelqu’un a-t-il vérifié si soigneusement l’activité des airbags dans son véhicule? Le système de gaz dans sa maison? Quelqu’un a-t-il vérifié si méticuleusement les processus de fabrication des pneus de son véhicule?

LIRE  Sages, sachez vous taire !

Cette folle Fake News sera à l’avenir enseignée dans les écoles de médias. Comment une épidémie a frappé le monde entier et les réseaux sociaux se sont mobilisés pour lutter contre la solution…

Corona, même sous sa forme douce, a des effets secondaires terribles.
J’ai été vacciné pour un deuxième vaccin il y a 3 semaines.
Nous avons également vacciné 3 de mes enfants.

N’ayez pas peur. N’ayez pas peur à cause des gens qui distribuent Fake News. Faites confiance aux scientifiques et aux médecins.
Notre capacité à sortir de ce mauvais état dépend du taux de vaccins.

Allez vous faire vacciner.

Or Goren

Aucun commentaires

Laisser un commentaire