Drame à l’aéroport du Guatemala : des membres de « Lev tahor » ont demandé à s’envoler pour l’Iran

0
306

Plusieurs familles de la secte extrémiste Lev Tahor ont été arrêtées par le personnel de sécurité à l’aéroport de Guatemala (notre photo : vue du Guatemala) après avoir tenté de monter à bord d’un avion à destination de l’Iran, affirmant qu’elles demandaient l’asile en République islamique | En novembre 2018, il a été annoncé que les membres de Lev Tahor avaient demandé l’asile politique à la République islamique d’Iran.

Ils ont affirmé aux agents de sécurité sur place qu’ils étaient « persécutés » et ont donc demandé l’asile en République islamique. Le personnel de sécurité les a arrêtés et ne les a pas autorisés à monter à bord de l’avion. Selon le rapport, les membres de la secte voulaient voler du Guatemala au Kurdistan et de là continuer vers l’Iran.

Be’hadré ‘Harédim a appris que trois membres de la secte sont déjà au Kurdistan, où ils attendent les autres membres de la secte, et de là leur intention est d’atteindre l’Iran. Les trois personnes sont Amram Moshé Yossef Rosner, Yoel Hanich Halberanz et Uriel Goldman.

Ce n’est pas la première fois que des membres de la secte brutale dont les dirigeants purgent de lourdes peines de prison aux États-Unis tentent d’atteindre la république islamique d’Iran.

LIRE  Jean-Marie Le Pen : "Un FN gentil, ça n'intéresse personne"

Aucun commentaires

Laisser un commentaire