Dupont-Aignan : un détracteur d’Israël et un ennemi féroce de Tsahal

0
3754

Le choix de Le Pen, la dirigeante du FN, en tant que Premier Ministre, Nicolas Dupont-Aignan est réputé pour ses critiques virulentes de l’Etat d’Israël, qui a fait autrefois les gros titres par ses déclarations incendiaires contre Tsahal, contre le Premier Ministre Binyamin Netanyahou et contre le Président français François Hollande, lorsque celui-ci avait d’abord légitimé le droit d’Israël à se défendre, au tout début de l’Opération Tsouk Etan.

L’espoir présidentiel de la Droite radicale Marine Le Pen a annoncé samedi que si elle emportait l’élection présidentielle, elle nommerait 1er Ministre, l’homme politique de droite Nicolas Dupont-Aignan, qui  vient de lui prêter allégeance,

Dupont-Aignan s’est attiré les critiques les plus vives, de la part des responsables de la communauté juive en France, pour ses prises de positions virulentes contre Tsahal et le droit d’auto-défense de l’Etat d’Israël, au tout début des opérations terrestres de l’armée juive de l’opération Tsouk Etan.

Dupont-Aignan déclarait : « Après les bombardements et les dégâts incommensurables provoqués dans le meurtre de centaines de civils innocents, d’hommes, de femmes et d’enfants, le conflit israélo-palestinien est entré dans une nouvelle phase de l’invasion de la Bande de Gaza par l’armée israélienne, alors que l’ONU, l’Occident et la France gardent le silence».

Il soulignait le « manque de proportionnalité » entre les forces impliquées dans les combats de la Bande de Gaza. « Quelle que puisse être la responsabilité des dirigeants du Hamas dans le déclenchement de ce conflit, la voie qu’Israël a choisi ne peut conduire qu’à l’impasse. La tension et la haine dans la région contre Netanyahou ne pourra être réduite par l’empilement des décombres et des cadavres. L’attitude de la France face à cela est absolument scandaleuse », vociférait alors Dupont-Aignan à qui voulait l’entendre.

LIRE  Kurdistan : La tombe du prophète Na'houm à nouveau menacée

Dans une déclaration envoyée au Président français François Hollande au cours de l’opération, Dupont-Aignan disait : « Nous attendons de notre gouvernement qu’il prenne l’initiative d’une action internationale qui forcera Israël à respecter les résolutions de l’ONU, ce qui signifie qu’Israël doit se retirer entièrement de tous les territoires qu’il occupe et doit démanteler toutes ses colonies illégales…. Ce n’est que de cette façon qu’il sera possible d’éviter d’importer ce conflit dans notre pays et de stopper ce nouveau massacre d’être propagé (par Israël unilatéralement). C’est seulement ainsi qu’il sera possible de restaurer une paix au Moyen-Orient. Si nous permettons à cette situation intolérable d’empirer  et d’empirer encore, ce sera un acte non seulement stupide, mais aussi criminel » (d’appuyer Israël).

L’annonce de Le Pen vise à s’assurer le vote des près d’1,7 million que ce conservateur anti-Union Européenne a obtenu, quand il a été éliminé de la course au premier tour de scrutin.

La décision de Le Pen de s’allier ce personnage ne va probablement pas s’avérer un coup de pouce massif et efficace pour sa campagne…

« Marc », LeMonde.co.il

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire