EAU : « Nous sommes habitués au manque de loyauté de l’AP »

0
49

De chez Juif.org

Un haut responsable des Emirats Arabes Unis a riposté mardi contre l’ambassadeur « palestinien » en France après avoir attaqué les Emirats pour l’établissement de relations formelles avec Israël.

L’envoyé, Salman El Herfi, a fustigé à la fois les Emirats Arabes Unis et Bahreïn dans une interview au magazine français Le Point, affirment, entre autres, que ces pays « sont devenus plus israéliens qu’Israël » et violent la charte des Nations Unies.

El Herfi a accusé les Emirats d’abandonner depuis longtemps la cause palestinienne et qu’il n’était pas surpris de la décision d’Abu Dhabi de normaliser ses relations avec Israël en aout.

« La seule nouveauté a été la formalisation de cette relation. Je les remercie d’avoir révélé leur vrai visage », a-t-il déclaré, ajoutant : « La vérité est que les Emirats n’ont jamais été aux côtés des palestiniens. »

Le prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed ben Zayed Al Nahyan, a-t-il poursuivi, n’est qu’un « petit dictateur qui veut se faire connaitre, et il joue avec le feu ». Il a en outre accusé les dirigeants des Emirats de « se rendre à Israël sans combat ».

Il a également accusé les Emirats Arabes Unis et Bahreïn d’avoir violé une longue liste de résolutions de la Ligue Arabe et de l’ONU, allant même jusqu’à dire qu’ils violaient la charte de l’ONU en normalisant les relations avec Israël.

Anwar Gargash, ministre d’état des affaires étrangères des Emirats Arabes Unis, a répondu aux commentaires dans un message publié mardi sur Twitter.

« Je n’ai pas été surpris par les déclarations faites par l’ambassadeur palestinien à Paris et par sa discussion ingrate sur les Emirats », a écrit Gargash en arabe.

LIRE  Un cimetière juif profané en Bulgarie

« Nous sommes habitués au manque de loyauté et à l’ingratitude. Nous progressons vers l’avenir avec confiance dans toutes nos actions et croyances », a-t-il ajouté.

Les responsables de l’autorité palestinienne ont critiqué à plusieurs reprises l’accord Israël-EAU. Le dictateur de l’AP, Mahmoud Abbas, a d’abord dénoncé l’accord Israël-EAU et l’a décrit comme « un coup de couteau dans le dos des palestiniens ». Il a également déclaré qu’aucune paix ne serait obtenue dans la région en contournant les arabes palestiniens en faveur de la normalisation des relations entre les états arabes et Israël.

Même avant l’accord historique avec Israël, Gargash a semblé a plusieurs reprises se ranger du côté d’Israël.

En 2018, il a déclaré que les « politiques agressives » de l’Iran étaient « largement responsables » de la réimposition des sanctions américaines contre Téhéran.

Il a également récemment critiqué le groupe terroriste Hezbollah après avoir tiré plusieurs missiles antichar vers le nord d’Israël.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire